Défense
URL courte
18766
S'abonner

Ankara étudiera la possibilité d’acquérir des avions de chasse russes si Washington refuse de lui livrer ses F-35, relate Defense News citant des sources proches du dossier.

Si les États-Unis finissent par renoncer aux livraisons de F-35 à la Turquie, Ankara pourrait examiner l’idée d’acheter des avions de chasse à la Russie, rapporte l’hebdomadaire Defense News se référant à des sources au sein des forces armées turques.

D’après un officier de haut rang cité par le média, la Turquie sera contrainte de trouver une substitution aux F-35 américains. Dans le même temps, un responsable du ministère turque de la Défense nationale a souligné que les chasseurs russes seraient «le premier et meilleur choix» pour Ankara au cas où les États-Unis décidaient d’exclure le pays du programme Joint Strike Fighter.

Washington a précédemment menacé de ne pas fournir ses chasseurs de cinquième génération F-35 à la Turquie si cette dernière déployait des systèmes de missiles russes S-400 sur son territoire.

Plus tôt en avril, le Pentagone avait annoncé avoir suspendu les livraisons et les activités liées au contrat de vente de F-35 à la Turquie. De son côté, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Çavusoglu a promis de «prendre des avions ailleurs» si les États-Unis ne livraient pas les F-35 à Ankara. Toujours selon lui, les chasseurs russes Su-34 et Su-57 pourraient constituer la «meilleure alternative».

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a en réaction salué la position ferme d’Ankara concernant l’acquisition de S-400 en dépit de l’opposition des États-Unis.

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid au-dessous des 20.000 en France
Crachats, injures, huées: des journalistes de nouveau pris à partie par des anti-pass – images
Un vaccinodrome et une pharmacie incendiés lors d'affrontements en Martinique - images
Réacteur nucléaire «propre»: après l’abandon français, la victoire chinoise
Tags:
États-Unis, Turquie, Russie, Mevlut Cavusoglu, F-35 Lightning II, Su-34, Su-57 (T-50, PAK-FA), S-400, chasseur, avions militaires, défense, livraisons, contrat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook