Ecoutez Radio Sputnik
    La frégate Admiral Gorchkov à Qingdao

    Une frégate russe équipée de missiles Kalibr en Chine pour un défilé militaire (vidéo)

    © Sputnik . Anna Ratkoglo
    Défense
    URL courte
    0 470
    S'abonner

    Des navires de guerre indiens et russes sont arrivés en Chine pour participer à un défilé naval marquant le 70e anniversaire de la Marine chinoise et mettant en vedette les forces d'une dizaine de puissances navales. De nombreuses vidéos montrent ces grands bâtiments de guerre en train d’entrer dans le port de Qingdao.

    La frégate russe Admiral Gorchkov, équipée de missiles Kalibr, et le destroyer furtif lance-missile indien INS Kolkata ont été filmés en train d’entrer dans le port chinois de Qingdao où ils participeront aux festivités consacrées au 70e anniversaire de la Marine chinoise.

    Le groupe naval de la flotte du Nord russe, dirigé par la frégate polyvalente Admiral Gorchkov, est arrivé à Qingdao, situé dans la péninsule du Shandong, dimanche 21 avril. Le groupe comprend le remorqueur de sauvetage Nikolaï Tchiker, le navire logistique multifonctionnel Elbrus et le pétrolier maritime Kama.

    Le destroyer lance-missiles indien INS Kolkata, accompagné du pétrolier INS Shakti sont aussi arrivés à Qingdao le 21 avril.

    ​Le défilé, prévu pour le 23 avril, réunira une vingtaine de navires de 11 pays, ainsi que 39 avions et 32 bâtiments de guerre chinois dont le porte-avions Liaoning et des sous-marins nucléaires.

    Pendant le défilé naval, la Chine envisage de présenter de nouveaux navires, a annoncé le commandant adjoint de la Marine chinoise Qiu Yanpeng.

    Les célébrations de Qingdao se tiennent du 22 au 25 avril en présence de 61 délégations étrangères, envoyées notamment par l’Allemagne, le Canada, la Corée du Nord, la Corée du Sud, les États-Unis, le Mexique et le Royaume-Uni.


    Tags:
    défilé naval, INS Shakti, Kalibr, INS Kolkata, Admiral Gorchkov (frégate), Marine chinoise, Inde, Russie, Chine, Qingdao
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik