Ecoutez Radio Sputnik
    La cérémonie de mise à l’eau du sous-marin russe, le K-329 Belgorod

    Un sous-marin nucléaire russe porteur du «Jugement dernier» évalué par un média US

    © Sputnik . Pavel Lvov
    Défense
    URL courte
    181312

    Le sous-marin K-329 Belgorod, ce géant des mers de 184 mètres de long et le premier à transporter des drones Poséidon, a été hautement évalué par le magazine US Popular Mechanics. Selon le média, le tonnage de ce submersible dépasse tout ce qui a été exploité auparavant par la Marine américaine.

    Le magazine américain spécialisé dans la science et la technologie Popular Mechanics a hautement évalué le nouveau sous-marin nucléaire russe K-329 Belgorod, récemment mis à l'eau dans le nord de la Russie et destiné à transporter des drones Poséidon.

    Selon le média, son tonnage dépasse tout ce qui a été exploité par toute autre force navale, y compris par la Marine américaine. Le submersible, dont la longueur est de 184 mètres, déplace plus d'eau qu'un cuirassé de la Première Guerre mondiale et peut plonger jusqu'à une profondeur de 1.700 pieds, indique Popular Mechanics.

    Le K-329 Belgorod, le seul sous-marin du projet 09852, est destiné à transporter des drones submersibles Poséidon, lesquels sont capables de délivrer des armes conventionnelles et nucléaires à une grande profondeur et à grande vitesse. Le Belgorod a été conçu sur la base du projet remanié des sous-marins de classe 949A Anteï (Oscar II, selon le code Otan). Ses caractéristiques techniques sont tenues secrètes.

    La cérémonie de mise à l'eau s'est déroulée le mardi 23 avril aux chantiers navals Sevmach de Severodvinsk, dans la région d'Arkhangelsk.

    Le drone sous-marin russe Poséidon, baptisé par les médias occidentaux «arme du Jugement dernier», est capable de se déplacer à une vitesse de près de 110 nœuds, soit plus de 200 km/h, grâce à un coussin d'air qui l'enveloppe pendant sa progression. En outre, il est capable de manœuvrer, changeant de direction et de profondeur.

    Lire aussi:

    Un nouvel incident avec un pétrolier dans le Golfe? Téhéran livre sa version
    Mediapart affirme que de Rugy a démissionné afin d'éviter de nouvelles révélations sur ses frais de député
    Une nouvelle fusillade meutrière endeuille une cité de Seine-Saint-Denis
    Tags:
    sous-marin, Poséidon (drone sous-marin), K-329 Belgorod, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik