Défense
URL courte
2215112
S'abonner

La conception d’un premier porte-hélicoptères de fabrication russe devrait débuter en 2020 pour être livré à la Marine en 2025, a fait savoir à Sputnik une source proche du dossier. Chaque navire de ce type devrait pouvoir embarquer 12 à 16 hélicoptères, a-t-elle précisé.

Les travaux de conception nécessaires à la construction des navires porte-hélicoptères équivalents aux Mistral français seront lancés en 2020 par la Russie, a annoncé à Sputnik une source informée ayant requis l’anonymat.

D’après elle, la Marine russe envisage de commander deux navires de ce type, la remise du premier étant prévue pour 2025.

L’interlocuteur de l’agence a indiqué que le meilleur projet serait sélectionné à l’issue d’un concours organisé rassemblant plusieurs bureaux d'ingénieurs russes. Chaque bâtiment de ce type devrait être en mesure d’embarquer 12 à 16 hélicoptères.

Dans le même temps, la source a précisé que le porte-hélicoptères en question ne remplira pas les fonctions d’un navire expéditionnaire dont la conception avait à plusieurs reprises été évoquée par Alexeï Rakhmanov, chef de la Compagnie navale unifiée. Il s’agira ainsi d’un projet indépendant, a-t-elle expliqué.

Le contrat de 1,2 milliard d'euros, prévoyant la livraison de deux porte-hélicoptères de classe Mistral, a été conclu entre la France et la Russie en 2011. Cependant, les événements en Ukraine et les pressions exercées sur François Hollande par ses alliés de l'Otan l'ont contraint à résilier le contrat avec Moscou pour revendre les bâtiments de guerre à l'Égypte.

Lire aussi:

Coronavirus, en continu: le pic en Île-de-France prévu vers le 6 avril
Peut-on craindre un retour du Covid-19 après la pandémie actuelle? Un virologue répond
Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Tags:
Mistral, Marine russe, porte-hélicoptères, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook