Ecoutez Radio Sputnik
    Une image du missile Zircon

    Ces armes du futur qui équiperont le fleuron des plus puissantes armées du monde

    © Photo.
    Défense
    URL courte
    Par
    63510
    S'abonner

    Missile de croisière hypersonique, sous-marin nucléaire, véhicule blindé multi-rôles, armes laser… Certains pays développent des armes de rupture stratégique qui leur conféreront un jour une avancée technologique et militaire sans précédent. Tour d'horizon avec Sputnik de ces armes dont les militaires attendent la mise en service.

    Les États-Unis, la Russie et la France forment le top-3 des plus gros pays exportateurs d’armes au monde. À eux trois, ils représentent les trois quarts du volume total des exportations d’armement. En parallèle, ils continuent de développer des armes sophistiquées, qui leur conféreront un jour une avancée technologique et militaire sans précédent. Sans oublier l’Inde, l’un des deux plus gros importateurs mondiaux, qui travaille aussi sur ces armes du futur.

    Russie

    Zircon

    Tir d'un missile
    © Sputnik . Ildus Gilyazutdinov
    En février 2019, Vladimir Poutine a annoncé dans son adresse à l'Assemblée fédérale que le nouveau missile de croisière hypersonique Zircon devrait équiper les sous-marins et les navires de surface. Selon le Président, le missile se déplacera à la vitesse de Mach 9 et sa portée sera supérieure à un millier de kilomètres.

    Comme l’avait précisé à Sputnik un amiral russe à la retraite, les missiles hypersoniques Zircon tirés depuis des navires se trouvant à une distance de 500 km des côtes, sont capables de porter en cinq minutes une frappe garantie sur des cibles se trouvant sur le littoral.

    Sarmat

    Le système de missiles Sarmat possède une puissance de frappe meurtrière et peut contourner les moyens de défense antimissile les plus sophistiqués, notamment grâce à «l'attaque orbitale» [autrement dit quand le missile met la charge en orbite pour ensuite plonger avant d'avoir effectué un tour complet de la Terre, et de ce fait peut tirer en passant par le pôle sud pour contourner les défenses ennemies, ndlr].

    Le développement du projet Sarmat a débuté en 2011. Le missile doit être mis en service dans l'armée en 2020. Il remplacera le redoutable Voevoda, surnommé Satan en Occident (classification Otan — SS-18 Mod. 1.2.3. Satan).

    Monolith

    Un missile air-sol guidé de nouvelle génération qui appartiendra à la classe des armes de haute précision, conçu pour avions de combat et hélicoptères.

    Sans donner plus de détails, le PDG adjoint de la société d’armement Techmash a révélé à Sputnik que Monolith serait mis au point dans deux ou trois ans.

    Kniaz Vladimir

    Le sous-marin nucléaire du projet modernisé 955 Boreï A, Kniaz Vladimir sera opérationnel d'ici 2020, a annoncé le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

    Les sous-marins de cette classe sont capables de porter 20 missiles Boulava, dont chacun est équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques.

    France

    Serval

    Serval est un véhicule blindé multirôle léger destiné à équiper l’armée de Terre. Cet engin de 17 tonnes peut embarquer huit hommes en plus des deux assis à l’avant.

    Comme le précise le ministère, «le nom de ce petit félin du désert s’inscrit dans la lignée des appellations des véhicules du programme Scorpion (Griffon et Jaguar). Il fait également référence à l’opération française déclenchée au Mali en janvier 2013».

    ​Serval est destiné à équiper des unités agissant dans les zones de contact et en particulier la QRF (la force de réaction rapide) de l’échelon national d’urgence, indique Ouest-France. Le projet de la Loi de programmation militaire (2019-2025) prévoit de doter l’armée de Terre d’un parc de plus de 978 Serval à l’horizon 2030, dont 489 seront livrés d’ici 2025. Un premier régiment devrait être équipé fin 2022

    Arme laser antisatellites

    L’Onera, le laboratoire public de recherche aérospatiale, a indiqué le 7 juin travailler sur de futures armes laser antisatellites, destinées à rendre inopérants des satellites d’observation situés entre 400 et 700km d’altitude, rapporte le magazine Challenges, se référant au ministère des Armées.

    Selon Franck Lefèvre, directeur de l’activité défense de cet établissement rattaché au ministère des Armées, «l’effet recherché n’est pas de détruire l’objet, mais de l’empêcher d’effectuer sa mission. En concentrant l’énergie sur la cible, on pourrait endommager les panneaux solaires d’un satellite ennemi, ou pénétrer par ses fenêtres optiques et l’éblouir».

    États-Unis

    Canon électromagnétique

    Depuis 2005, l'armée américaine travaille sur un canon électromagnétique qui consiste à faire circuler un courant électrique intense couplé à un champ magnétique entre deux rails parallèles conducteurs d’électricité.

    Déjà testée sur terre, cette arme de haute technologie le sera bientôt en mer avec le concours de la marine américaine, indique le portail Space.com. Lors des essais, un projectile avait atteint la vitesse de 2 km/s, soit six fois la vitesse du son.

    High Energy Laser

    Le département américain de la Défense a l'intention de développer une arme laser (High Energy Laser) qui serait montée sur le véhicule de combat d'infanterie Stryker, selon un document publié sur le site des marchés publics du gouvernement des États-Unis. La commande provient de la direction de la défense spatiale et antimissile auprès de l'United States Strategic Command (STRATCOM).

    En avril dernier, l’armée de l’air américaine a révélé, citée par le portail The Drive, avoir testé le prototype d’un système laser destiné à protéger dans un futur proche les avions de combat et autres aéronefs, précisant que plusieurs missiles tirés dans le cadre de ces essais avaient été abattus.

    Inde

    Nirbhay

    Nirbhay est un missile de croisière subsonique qui se positionne comme une solution universelle pour les trois «dimensions» (la mer, le sol, les airs) et conçu pour compléter la puissance du missile supersonique Brahmos, que l'Inde avait développé conjointement avec la Russie. Le missile peut se déplacer à une vitesse d'environ 0,7 Mach, à des altitudes basses de seulement 100 mètres.

    ​À la mi-février, Nirbhay a été testé avec succès, comme l’ont annoncé des médias locaux se référant à l'Organisation indienne de recherche et développement sur la Défense (DRDO). ​Il s'agissait du sixième essai de cette nouvelle arme, les trois s'étant soldés par un échec.

    Lire aussi:

    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Miss Centre-Val de Loire se moque d’elle-même après le détournement viral d’une de ses photos
    Le Pentagone réagit aux menaces turques de fermer la base aérienne d’Incirlik
    Tags:
    missile, canon électromagnétique, arme laser, RS-28 Sarmat (missile lourd), Tsirkon (missile), Inde, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik