Défense
URL courte
0 623
S'abonner

Le premier des quatre bateaux destinés à équiper l’unité de la Garde nationale russe qui assure la sécurité du pont de Crimée a été mis à l’eau dans la région russe de Iaroslavl.

Destiné en premier lieu à parer à de possibles attaques de nageurs de combat dans le détroit de Kertch, un bateau de type «Gratchonok» (le petit freux) a été mis à l’eau, ce mercredi 19 juin, au chantier naval de Vimpel en présence de Viktor Zolotov, directeur de la Garde nationale russe (qui est aussi connue sous le nom de Rosgvardia).

Avant la fin du mois de septembre, une brigade spéciale de la Rosgvardia déployée dans le détroit de Kertch doit recevoir quatre navires «Gratchonok», a précisé M.Zolotov lors de la cérémonie de mise à l’eau.

D’une longueur de 31 mètres, le bâtiment est capable d’effectuer toute sorte de missions, même en cas de houle de deux à trois mètres. Il est équipé d’un système des localisateurs sous-marins et aériens qui lui permet de repérer, de suivre et de détruire ses cibles jusqu’à une distance de 2.000 mètres et une altitude de 1.5000 mètres.

Le bateau peut atteindre une vitesse de 23 nœuds et son autonomie de déplacement s’étend à 200 milles nautiques.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Tags:
détroit de Kertch, Pont de Crimée, Russie, Garde nationale russe, bateau
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook