Défense
URL courte
11921
S'abonner

Des ingénieurs russes ont créé et testé avec succès un radar passif baptisé «Tropa» qui, grâce à ses caractéristiques techniques, peut repérer des objets volant tout en restant «invisible» pour eux, a raconté à Sputnik le chef du bureau d’étude Planeta, Alexandre Petrov.

Un radar passif, qui a reçu le nom de «Tropa» (piste, en russe), a été élaboré et successivement testé par des ingénieurs du bureau d’étude Planeta qui fait partie du groupe russe RTI Systeme.

«L’idée est simple: utiliser le reflet des tours de télévision et de communication mobile. C’est-à-dire que le radar fonctionne à la réception et ne diffuse rien, ce qui signifie qu’il est silencieux et invisible. En revanche, nous pouvons obtenir des informations sur les objets volants qui nous intéressent», a expliqué Alexandre Petrov.

Parlant de l'utilisation du «Tropa», le développeur a souligné que lors des tests, le radar a intercepté le signal d’un avion qui avait été reflété par les tours de communication mobile locales.

«Ce radar a déjà été testé avec succès à Tver [région Centre, ndlr]. Nous avons reçu un signal reflété et nous avons suivi l’avion lorsqu’il se trouvait au-dessus de la ville. Les clients potentiels s’y sont intéressés et il ne s'agit pas uniquement des forces de sécurité», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Selon M.Petrov, des particuliers aussi voudraient acquérir le radar pour ainsi protéger leur vie privée.

«Désormais, la sécurité est importante non seulement pour les grandes agences et les sociétés gouvernementales, mais également pour les particuliers. Il y a des gens riches qui ne veulent pas que des drones les surveillent et, pour cette raison, s'intéressent à notre création», a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook