Ecoutez Radio Sputnik
    Le 9e Salon international de la défense maritime de Saint-Pétersbourg

    Une entreprise belge fabrique un détail «unique» pour des bateaux militaires russes

    © Sputnik . Ekaterina Bogdanova
    Défense
    URL courte
    Par Ekaterina Bogdanova
    141193
    S'abonner

    Ce clavier peut résister aux températures de -40 à +85°C, il «n'a pas peur» des chocs ni des vibrations. Fabriqué par l'entreprise belge NSI, ce produit profite de la grande demande des géants russes construisant des bateaux militaires pour la Marine de la Fédération de Russie. Sputnik s'est entretenu avec des représentants de NSI.

    Dans un entretien accordé à Sputnik lors du 9e Salon international de la défense maritime de Saint-Pétersbourg, Freddy Caubergh, directeur général de l'entreprise belge NSI, et Sergueï Dronov, son directeur technique en Russie, ont parlé de la production de la société, un clavier «unique» qui est installé dans de nombreux bateaux militaires russes.

    «C'est déjà la cinquième fois que notre entreprise participe à ce salon. Pour nous, le marché russe est très important. Nous y prenons part pour avoir de nouveaux contacts mais aussi pour s'entretenir avec les clients avec qui nous travaillons déjà. C'est toujours bien d'être ici, avec nos partenaires russes. Ça marche bien», a souligné M.Caubergh. Et d'ajouter:

    «Nous nous spécialisons surtout dans les claviers marins. Notre production est unique, elle résiste à l'eau, à la poussière.»

    Le produit supporte des températures allant de -40 à +85°C

    Sergueï Dronov a, quant à lui, ajouté que le clavier était bien sécurisé et qu'il était capable de supporter des températures comprises entre -40 et +85°C.

    «Il n'a pas peur du choc, de la vibration, de liquide agressif - du pétrole, du kérosène - de l'eau. On peut donc dire que ce clavier ne brûle pas et ne se noie pas. Et ne gèle pas. Si vous avez notre produit, vous pouvez être sûr que l'information que vous introduisez va arriver à son destinataire.»

    «On écoute notre client»

    M.Dronov a souligné que NSI élaborait le clavier en prenant en considération la demande technique du client.

    «On écoute notre client, puis le constructeur présente un schéma, et ensuite, le produit voit le jour. Tout dépend des missions concrètes de notre client.»

    Le clavier est fabriqué en métal, polyester et plastique.

    Salon international de la défense maritime

    ​Le 9e Salon international de la défense maritime se déroule à Saint-Pétersbourg du 10 au 14 juillet. Il réunit des entreprises russes et étrangères dans le secteur de la défense maritime.

    Tags:
    Russie, Saint-Pétersbourg, Belgique, forces navales, coopération, entreprise, clavier, Marine russe, navires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik