Défense
URL courte
221454
S'abonner

Benyamin Netanyahou a annoncé le succès d’une série d’essais, réalisés en Alaska, du bouclier antimissile balistique israélo-américain Arrow 3.

Des militaires israéliens et américains ont testé avec succès le bouclier antimissile Arrow 3, conçu pour intercepter des missiles non conventionnels dans l’espace, a fait savoir le chef du gouvernement hébreu, Benyamin Netanyahou.

«La performance a été parfaite. Tous les tirs ont fait mouche», a annoncé M.Netanyahou, qui occupe également le poste de ministre de la Défense.

Selon lui, grâce à ce système codéveloppé par Boeing, Israël est désormais capable d’agir contre les missiles balistiques «tirés depuis l’Iran ou n’importe où ailleurs».

Le ministère de la Défense a précisé que les tests avaient permis de synchroniser le système Arrow 3 avec les radars AN-TPY2, qui donnent aux États-Unis un contrôle du ciel mondial.

«Tous nos ennemis doivent être conscients du fait que nous pouvons les surclasser, sur le plan défensif comme offensif», a-t-il souligné.

Test de missile iranien

Plus tôt dans la semaine, les médias américains ont rapporté que l'Iran avait procédé à un tir de missile balistique à moyenne portée qui avait volé sur un millier de kilomètres.

La République islamique a par la suite confirmé avoir récemment lancé un missile balistique tout en assurant qu’il s’agissait d’une «mesure de routine» qui s’inscrivait dans le cadre des besoins défensifs de Téhéran.

Un responsable iranien, cité par l’agence de presse Fars, a souligné que son pays n’avait besoin «de l’autorisation d’aucun autre État pour recourir à ses missiles et se défendre».

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Plusieurs individus soupçonnés de préparer un attentat interpellés à Brest
Le portrait de Mohammed VI et le drapeau marocain à nouveau brûlés et piétinés en France - images
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
essais, Iran, missiles balistiques, défense antimissile, Israël, États-Unis, Alaska
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik