Défense
URL courte
61046
S'abonner

L’armée russe a présenté le système de missiles hypersoniques Kinjal lors du concours aérien international Aviadarts 2019, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Des avions russes MiG-31K dotés de missiles hypersoniques Kh-47M Kinjal ont pour la première fois participé à un défilé aérien lors du concours international Aviadarts 2019, a déclaré le ministère russe de la Défense.

«Des MiG-31K équipés du système aérien hypersonique Kinjal et des chasseurs de 5e génération Sukhoi Su-57 ont assuré la protection des avions d’attaque et des bombardiers engagés dans la simulation d’un épisode tactique, Aviamix, pendant le concours international Aviadarts 2019», indiqué le ministère sur son site Internet.

Une vidéo publiée par la chaîne de télévision Zvezda montre également des avions Su-25 en train de bombarder une batterie de missiles sol-air.

Ces vols de démonstration se déroulent sur le polygone de Doubrovitchi, dans la région russe de Riazan, où près de 60 cibles uniques de 12 types ont été installées sur une superficie de 7.000 m2, selon le ministère. D’autres avions de combat et hélicoptères participaient aussi à ce spectacle aérien.

Le système Kinjal est entré en service d’essai dans la région militaire du Sud en décembre 2017. En février, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé que les MiG-31K munis de Kinjal avaient déjà effectué 380 vols au-dessus des mers Noire et Caspienne et avaient notamment détruit une cible d’entraînement de la taille d’une voiture à une distance de 1.000 m dans des conditions météorologiques défavorables.

Un missile hypersonique capable de détruire de grandes cibles

L’avantage principal du système est sa vitesse de Mach 10 (10 fois la vitesse du son). Ainsi, un missile du système Kinjal peut voler et manœuvrer à une vitesse de 12.240 km/k et détruire sa cible quelques secondes seulement après le tir.

Les missiles hypersoniques Kinjal peuvent frapper porte-avions, destroyers et croiseurs ennemis, avait précédemment précisé le vice-Premier ministre russe pour la Défense et l'Espace, Iouri Borissov.

Le concours Aviadarts 2019 a réuni 54 équipages de bombardiers, d’avions d’attaque, de chasse, de transport militaire et à long rayon d’action de Biélorussie, de Chine, du Kazakhstan et de Russie.

Lire aussi:

Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
Su-25, Su-57 (T-50, PAK-FA), vidéo, polygone, Aviadarts 2019, Kinjal (missile air-air hypersonique), MiG-31K
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook