Ecoutez Radio Sputnik
    Le BGM-71 TOW

    Rabat achètera près d’un milliard de dollars de missiles et de bombes US

    © AFP 2019 SAM YEH
    Défense
    URL courte
    241280
    S'abonner

    Le département d’État américain vient de donner son accord pour la vente au Maroc de 8.500 munitions de différents types, dont des bombes et des composants pour armes, le tout valant près d’un milliard de dollars.

    Le département d'État américain a révélé le 13 septembre qu’il avait permis au Maroc d’acheter des munitions américaines pour près d'un milliard de dollars, notamment des milliers de missiles guidés antichars et de bombes utilisées par les F-16 Fighting Falcons.

    L’accord comprend deux paquets de munitions. Une première tranche de 209 millions servira à acheter les armes utilisées sur les avions de combat F-16, dont 5.810 bombes MK82-1, 300 bombes MK84-4, des fusées éclairantes, des pièces de soutien et des composantes pour armes.

    La deuxième tranche de 776 millions de dollars comprend l’achat de plus de 2.400 missiles TOW 2A Radio Fréquence, 400 lanceurs M220A2 TOW et quelque 28 missiles «Fly-to-Buy». D’autres articles incluent également des pièces de rechange, des équipements de soutien, et une formation.

    «Ces armes vont améliorer la sécurité d'un allié majeur non membre de l’Otan qui continue d’être une force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Afrique du Nord. Une défense nationale forte et une force militaire dévouée aideront le Maroc à soutenir ses efforts pour maintenir la stabilité», relate le site Defense News, citant l’Agence de coopération pour la défense et la sécurité (DSCA).

    Selon la déclaration du département d’État, la vente renforcera la capacité du Maroc à faire face aux menaces actuelles et futures du terrorisme émanant d’organisations extrémistes violentes répandues dans toute la région:

    «De plus, les munitions supplémentaires fournies en marge de cette vente, amélioreront l’interopérabilité avec les États-Unis et d’autres alliés régionaux et renforceront la capacité du Maroc à entreprendre des opérations de la coalition, comme il l’a fait auparavant lors des raids contre Daech* en Syrie et en Irak. Le Maroc n'aura aucune difficulté à intégrer ces munitions et services supplémentaires dans ses forces armées.»

    Cet achat par le Maroc intervient quelques mois après que le pays nord-africain a été autorisé à acheter 25 nouveaux chasseurs F-16C / V Block 72 pour quelque 3,778 milliards de dollars. Selon Defense News, pour la seule année fiscale 2019, le Maroc aurait déboursé environ 7,26 milliards de dollars pour acheter les armes américaines.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Le Kremlin dévoile qui a interrompu le tête-à-tête entre Poutine et Zelensky à Paris
    Envoyé par erreur par la poste, un chat passe plus d’une semaine dans un colis
    Tags:
    Département d'Etat des Etats-Unis, ventes d'armes, armes, armements, achat, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik