Défense
URL courte
8613
S'abonner

Une nouvelle force militaire a été mise à l'essai pour la première fois lors des exercices Griffin Strike 2019, une manœuvre majeure qui se déroule en Écosse.

La force expéditionnaire conjointe interalliée a été fondée pour faire face à toute crise future affectant le Royaume-Uni et la France. Ses capacités sont testées dans le cadre des exercices Griffin Strike qui font partie du grand exercice de l'Otan, Joint Warrior.

Près de 4.000 soldats, 58 avions et trois sous-marins ont été impliqués dans Joint Warrior, précise la BBC. Une grande partie de ces exercices, qui ont débuté la semaine dernière, se déroule en Écosse et dans les environs, ainsi que dans le nord de l'Angleterre.

Opérationnelle d’ici à l’été 2020

Des militaires des États-Unis, de Turquie, du Japon et des Émirats arabes unis participent également à Joint Warrior. Ces grandes manœuvres se termineront le 17 octobre.

Ces exercices ont lieu deux fois par an, au printemps et en automne. Depuis 2010, le Royaume-Uni et la France collaborent pour le développement d’une force expéditionnaire commune, qui, une fois opérationnelle, pourrait mobiliser 10.000 personnes.

Griffin Strike est le premier des cinq exercices prévus de la force conjointe, qui doit être pleinement opérationnelle d'ici à l'été prochain.

Lire aussi:

Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
Tags:
Royaume-Uni, France, Écosse, exercices
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik