Défense
URL courte
141873
S'abonner

Aucunes données sur ces engins ne sont publiques et ces informations n’ont été dévoilées qu’à la fin de la mission du drone X-37B.

Plusieurs petits satellites, dont l’existence n’avait pas été jusqu’à présent révélée, ont été lancés par le drone militaire américain secret X-37B, qui est retourné sur Terre le 27 octobre après deux ans d’expérimentations militaires dans l’espace, a annoncé l’US Air Force.

«Avec l’atterrissage réussi d’aujourd’hui, le X-37B a achevé son plus long vol et accompli avec succès toutes les tâches de la mission», indique un communiqué reprenant les propos de Randy Walden, directeur du bureau des capacités rapides de l’US Air Force.

Et d’expliquer que lors de cette mission ont notamment été couronnés de succès des expérimentations du Laboratoire de recherches de l’US Air Force et l’acheminement de petits satellites.

C’est la première fois que les États-Unis évoquent leur existence.

En outre, ces engins sont absents du catalogue des objets spatiaux disponible sur le site space-track.org et ne figurent pas sur le site du Bureau des affaires spatiales des Nations unies.

Développé par l’américain Boeing, le drone en question a effectué cinq vols depuis 2010 dont la durée varie entre 225 et 780 jours et ce pour mener en orbite des expérimentations dans l’intérêt de l’US Air Force.

Lire aussi:

Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Un concert regroupant des milliers de personnes à Nice suscite la crainte d’une deuxième vague – vidéo
Une attaque menée par 250 radicaux repoussée par l'armée syrienne à Idlib
Tags:
US Air Force, satellite, X-37B
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook