Défense
URL courte
6830
S'abonner

Mi-octobre, un département de recherche de l’Armée américaine a conclu un accord avec la société To the Stars Academy of Arts and Science, connue pour ses études sur les ovnis. Quel est le but de cette coopération? Des analystes russes livrent leurs interprétations.

Le Commandement du développement des capacités de combat de l’Armée américaine (CCDC) a conclu le 17 octobre un accord de coopération avec la société To the Stars Academy of Arts and Science (TTSA) qui a fait parler d’elle après avoir publié plusieurs vidéos montrant, selon elle, des rencontres entre des pilotes américains et des ovnis.

Selon Vice, qui révèle les détails du contrat, celui-ci a été conclu à l’initiative de l’Armée américaine qui espère grâce aux chercheurs de TTSA en apprendre davantage sur la réduction de masse inertielle, de méta-matériaux structurels, de camouflage actif et de communications quantiques.

Si TTSA prétend être en possession de ces méta-matériaux qu’elle a reçus «de sources différentes», un représentant du CCDC, cité par Vice, estime que si les matériaux «passent un examen scientifique et si TTSA peut justifier leur utilisation à des fins militaires, il serait raisonnable de les étudier en détail».

Une couverture pour des programmes de recherche militaire?

Dans une interview accordée à RT, le politologue Alexandre Asafov note que la collaboration de l’Armée américaine avec diverses organisations comme TTSA se poursuit depuis plus d’un an.

«Le budget du Pentagone est suffisamment important et doit être dépensé. Les études sur des extraterrestres sont tout à fait appropriées pour dépenser des fonds supplémentaires», explique l'expert.

Par ailleurs, selon lui, il pourrait s’agir d’un élément de contrôle de l’électorat américain.

«Nous nous rappelons de l’agitation provoquée par une blague sur Facebook concernant l'assaut de la célèbre Zone 51. Pour contrôler les gens, y compris ceux qui ont des intérêts exotiques, ils ont besoin de leurs propres agents, des leaders d'opinion comme Tom DeLonge [fondateur de la TTSA] et son organisation», explique le politologue.

À son tour, l’expert militaire Youri Knoutov confie à RT que de telles déclarations publiques de l'Armée américaine indiquent qu'elle s'attend à recevoir de nouvelles technologies dans un avenir proche et qu’à cette fin, elle a besoin d’une légende.

«Une nouvelle vague d'intérêts pour les ovnis pourraient servir de couverture à des programmes de recherche militaire. Pendant de nombreuses années, le thème des ovnis a servi de couverture aux expériences menées dans la Zone 51, où le projet du futur bombardier Aurora était développé, et où des avions fabriqués à l'aide de technologies furtives ont également été testés. Nous pouvons supposer qu’à présent divers tests et études portant sur de nouveaux types d'équipements seront effectués, et que des histoires sur les ovnis et des matériaux exotiques leur serviront de couverture», conclut l'expert.

Lire aussi:

Le ministre russe de la Défense annonce la défaite totale de Daech en Syrie
Le «caniche de Poutine»: le débat entre Trump et Biden vire au chaos
«Volonté de punir»: Macron multiplie les assassinats à l’étranger, assure une nouvelle enquête
En continu: Erevan affirme qu'un de ses avions a été abattu par un F-16 turc, la Turquie dément
Tags:
défense, États-Unis, armée, ovnis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook