Ecoutez Radio Sputnik
    Système antiaérien Pantsir-S en action

    Un système antiaérien russe Pantsir-S déployé dans le nord de la Syrie

    © Sputnik . Mikhail Fomichev
    Défense
    URL courte
    111205
    S'abonner

    Un système antiaérien russe Pantsir-S a été déployé dans l’aéroport de Qamichli, dans le nord de la Syrie, pour protéger les hélicoptères des forces aérospatiales russes.

    Un système antiaérien Pantsir-S a été déployé à Qamichli (nord de la Syrie) pour protéger les hélicoptères russes transférés depuis Hmeimim. Ceux-ci serviront à assurer la sécurité des convois de la police militaire russe patrouillant dans le cadre du mémorandum russo-turc, rapporte la chaîne de télévision Zvezda.

    «C’est le premier groupe d’hélicoptères de combat russe dans le nord de la Syrie. Le moment est historique: notre groupe aérien sera désormais constamment présent dans l’aéroport de la ville de Qamichli. Depuis le sol, les hélicoptères sont protégés par le système de défense antiaérienne Pantsir. La zone d’atterrissage est encerclée par les policiers militaires», a indiqué la télévision.

    Le trajet de Hmeimim jusqu’au nord de la Syrie a pris environ cinq heures. Les hélicoptères ont pratiquement volé en rase-motte, à une altitude inférieure à 50 mètres.

    Le système antiaérien Pantsir-S1

    En service dans l’armée russe depuis 2010, le système Pantsir-S1 (code Otan: SA-22 Greyhound) est armé de deux canons bitubes de 30 mm capables de tirer 5.000 projectiles par minute et de 12 missiles d'une portée de 20 km.

    Il est doté de radars de détection et de suivi des cibles et peut réaliser un tir de précision en mouvement.

    Le système peut détruire n’importe quelle cible volant entre cinq mètres et 15 km d’altitude, qu’il s'agisse d’un avion ou une bombe guidée.

    Patrouilles à la frontière syrienne

    Le 22 octobre, la Russie et la Turquie ont signé un mémorandum prévoyant des patrouilles conjointes de militaires russes et turcs en territoire syrien.

    D’après les termes de l'accord, les forces kurdes ont abandonné leurs positions à la frontière et ces patrouilles ont été mises en place. La première a eu lieu le 1er novembre.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    patrouille, Pantsir-S, Qamishli, Hmeimim
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik