Défense
URL courte
3616910
S'abonner

Le déploiement de militaires russes sur un aérodrome militaire en Syrie, tout juste abandonné par les troupes américaines, a été dévoilé par une chaîne de télévision russe. Sur les séquences, il est possible de voir l’atterrissage d’hélicoptères d'attaque Mi-35, le déploiement des Russes ainsi que certaines parties de la base.

La chaîne de télévision russe Zvezda a publié une vidéo montrant la police militaire russe prendre le contrôle d’un aérodrome dans le nord de la Syrie. S’y trouvait auparavant une base militaire américaine.

La vidéo dévoile l’atterrissage d’hélicoptères d'attaque Mi-35 et de Mi-8 puis le déploiement des militaires russes autour de l’aérodrome. Sont également visibles des effets personnels et du matériel laissés à la hâte par les troupes américaines avant leur départ ainsi que certaines parties de la base, dont des casernes et une salle d’entraînement improvisée. Des médicaments, des bouteilles d’eau, des produits alimentaires et même des jeux de société sont éparpillés ça et là.

Sauvegarder la piste

Cette base militaire avait auparavant été aménagée par les États-Unis à côté d’une piste d’atterrissage. L’aérodrome était utilisé pour alimenter leurs bases et apporter de l’aide humanitaire à l’opposition syrienne dite modérée.

Le 13 novembre, les Américains l’ont abandonné à la hâte. Cet aérodrome, situé au nord du gouvernorat d’Alep, est alors passé sous le contrôle des forces gouvernementales syriennes. Des hélicoptères des forces aérospatiales russes ont été rapidement dépêchés sur place afin d’empêcher les Américains d’endommager la piste d’atterrissage, comme cela avait déjà été le cas sur d’autres sites.

La police militaire russe assurera la sécurité des lieux.

Lire aussi:

En Italie, le nombre de décès dus au coronavirus dépasse les 12.000
Macron et Poutine face au Covid-19: une pandémie, deux stratégies à la loupe
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
Tags:
gouvernorat d'Alep, Russie, base militaire US, Syrie, Mi-35
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook