Défense
URL courte
124873
S'abonner

Les soldats de la brigade blindée Greywolf (États-Unis) ont testé un char russe T-80U lors d’exercices militaires en Corée du Sud dont l’armée disposait à ce moment-là de 80 véhicules de ce genre.

Un char blindé russe T-80U, un des véhicules blindés les plus connus depuis l’époque soviétique, a été testé par des militaires américains de la brigade blindée Greywolf. Les essais se sont déroulés au cours de manœuvres en Corée du Sud en 2017.

L’armée sud-coréenne était dotée de 80 chars T-80U au total il y a deux ans. Outre la Corée du Sud, les forces armées de Chypre disposent de ces chars.

Développé à la fin des années 1970 sur la base du T-64, le T-80 a commencé à être déployé massivement à partir de 1983. Ces engins sont généralement équipés de grands réservoirs de carburant extérieurs destinés à accroître leur autonomie.

Outre des pièces de bois, le T-80 peut utiliser différents types de munitions, dont la flèche à barreau d'uranium 3BM32 qui percerait 680 mm d’acier à 2.000 mètres, ou l’obus à charge creuse 3BK29 qui pourrait pénétrer dans 700 mm d'acier après un blindage réactif.

Lire aussi:

«Une chaîne d’opinion», «très à droite, très clivante»: le patron de BFM TV affirme que CNews ne fait pas d’info
Un gymnase et un bus RATP roulant sur la voie publique incendiés à Nanterre à la veille du 14 juillet - vidéos
Assa Traoré inaugure une nouvelle fresque avec son propre portrait - vidéos
Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Tags:
test, États-Unis, T-80 (char)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook