Défense
URL courte
11812
S'abonner

Un missile indien Agni II, pouvant être muni d’une tête nucléaire, a détruit sa cible après avoir parcouru une distance de 2.000 kilomètres lors d’un tir d’essai.

Les forces armées indiennes ont testé avec succès un missile balistique à moyenne portée Agni II, a annoncé le service de presse du Commandement des forces stratégiques du pays.

Le missile, en capacité de porter une ogive nucléaire, a été lancé depuis un site d’essai situé sur l’île d’Abdul Kalam, au large de l’État d’Orissa, dans l’est du pays. Après avoir couvert une distance de 2.000 kilomètres, l’engin a fini par atteindre la cible assignée avec une grande précision, affirme le commandement.

Les forces stratégiques de l’Inde disposent à l’heure actuelle de missiles balistiques Agni I, II, III et IV, qui ont une portée variant entre 700 et 3.500 kilomètres et sont en mesure de porter des ogives nucléaires.

De nouveaux missiles à venir

L’Inde mène également des essais du missile balistique Agni V, d’une portée allant jusqu’à 5.500 km. Le premier test réussi a eu lieu le 19 avril 2012. L’arme devrait être mise en service de l’armée indienne dans un avenir proche.

Le pays met également au point l’Agni VI, dont la portée sera supérieure à 10.000 km et qui pourra être lancé depuis un sous-marin.

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
Covid-19: en Afrique, inquiétudes et amalgames sur les intentions de la France
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Tags:
nucléaire, tir d'essai, Agni-II, missile, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook