Ecoutez Radio Sputnik
    La frégate Amiral Kassatonov

    Nouveau tir d’essai d’un missile de croisière Kalibr effectué en mer Blanche

    © Sputnik . Nikolaï Protopopov
    Défense
    URL courte
    0 332
    S'abonner

    La frégate Amiral Kassatonov, qui devrait être livrée à la Marine russe en 2019, a tiré un missile Kalibr, le deuxième en quelques jours, dans le cadre de ses essais en mer qui se tiennent actuellement en mer Blanche, selon la flotte du Nord russe.

    Un missile de croisière Kalibr tiré par la frégate Amiral Kassatonov depuis la mer Blanche a détruit une cible terrestre dans la région russe d’Arkhangelsk, a annoncé dimanche 1er décembre le porte-parole de la flotte du Nord russe, Vadim Serga.

    «Le tir a été effectué dans le cadre d’une nouvelle étape d’essai en mer. L’équipage de la frégate a détruit une cible d’entraînement située sur le polygone de Tchija, dans la région d’Arkhangelsk, par un missile Kalibr», a indiqué le porte-parole.

    Un avion Iliouchine Il-20 de la flotte du Nord a enregistré les données télémétriques pendant le tir. Des navires de soutien de la base navale de la mer Blanche ont bouclé le secteur des essais et la corvette Onega a contrôlé le lancement du missile Kalibr, selon la flotte du Nord.

    La frégate Amiral Kassatonov
    © Sputnik . Nikolay Protopopov
    Les essais en mer de l’Amiral Kassatonov, la première frégate russe du projet 22350 produite en série, se déroulent depuis le 20 novembre. Fin novembre, l’Amiral Kassatonov a déjà mené des tirs en mer Blanche détruisant plusieurs cibles navales par des missiles Kalibr et Oniks.

    Le ministère russe de la Défense a annoncé le 30 novembre que l’Amiral Kassatonov serait livré à la Marine avant fin 2019.

    Amiral Kassatonov, un grand bâtiment de surface de l’époque post-soviétique

    L’Amiral Kassatonov, comparable d’après ses dimensions, son tirant d’eau et son armement à un destroyer, a été construit aux chantiers navals du Nord, à Saint-Pétersbourg. La frégate, d’un déplacement de 4.500 tonnes, peut atteindre une vitesse de 29 nœuds.

    Ce premier navire du projet 22350 produit en série est armé de deux systèmes de missiles et d'artillerie antiaériens Palach, de 16 lance-missiles antinavires Oniks ou Kalibr, du système de missiles antiaériens Poliment-Redout et de torpilles anti-sous-marines Paket-NK.

    Ayant une faible signature radar, elle est destinée à repérer et détruire tant les cibles de surface que sous-marines, aériennes et terrestres.

    Missiles Kalibr

    Initialement conçus pour les sous-marins nucléaires du projet 885 Iassen, les missiles de croisière Kalibr, d'une portée de 2.500 km, ont ensuite été adaptés pour les sous-marins diesel-électriques du projet 636 Varchavianka (classe Kilo selon l'Otan) et des navires de surface.

    La Russie a mis à l’épreuve les Kalibr lors de son opération antiterroriste en Syrie en 2015.

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
    Tags:
    tir d'essai, frégate, Russie, région d'Arkhangelsk, mer Blanche, Kalibr, Admiral Kassatonov (frégate)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik