Défense
URL courte
482199
S'abonner

Le ministre Sergueï Lavrov a dévoilé quand la Russie montrera en action le missile balistique intercontinental russe Sarmat aux États-Unis, qui fait partie du traité New Start. Moscou se dit prêt à incorporer ces systèmes dans le traité si ce dernier est prolongé.

Moscou est prêt à «un certain stade» à montrer en action aux États-Unis le puissant missile balistique intercontinental russe Sarmat, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères.

«Nous avons déjà dit aux Américains, ce débat a eu lieu dans le cadre d'une commission consultative bilatérale créée par le traité New Start, que nos nouveaux systèmes, y compris les armes hypersoniques, ont été présentés. Nous partons du principe que les systèmes Avangard et Sarmat font partie du Traité. Nous sommes prêts à incorporer ces armes et ces systèmes dans le traité New Start actuel, bien sûr, une fois qu'il sera prolongé», a expliqué Sergueï Lavrov sur la chaîne russe Pervi Kanal.

Avant de poursuivre:

«Qui plus est, nous avons déjà présenté le système Avangard en action aux Américains et à un certain stade, nous sommes prêts à faire pareil avec le Sarmat.»

Il a tenu à souligner que les autres armes stratégiques russes, que Vladimir Poutine a présentées devant l’Assemblée fédérale en 2018, ne faisaient pas partie du Traité.

«Nous avons dit que sur ces systèmes et sur les nouveaux systèmes militaires technologiques américains, nous sommes prêts à avoir une conversation en parallèle. Il est bien sûr possible de la mener uniquement dans le cadre d'un débat sur l'ensemble des problèmes qui affecte la stabilité stratégique», a conclu Lavrov.

Washington n’a «plus aucune excuse»

Sergueï Lavrov a de plus précisé que, pour ne pas renouveler le traité New Start, Washington n’avait «plus aucune excuse» après les récentes déclarations du Président russe qui a souligné la volonté de Moscou de prolonger le traité immédiatement et sans conditions préalables.

«Cet ajout est très important, car jusqu'à récemment, les États-Unis, dans les négociations, ont tenté de prétendre qu'en posant des questions sur la façon dont les Américains remplissent les obligations du traité, on essaie de faire obstacle à sa prolongation sans difficulté. Cette ambiguïté est maintenant levée et nos collègues américains n’ont plus aucune excuse», a martelé Lavrov.

Une présentation des armes stratégiques russes

Auparavant, le Président russe a déclaré que le but des nouvelles armes était surtout de garantir la sécurité de la Russie et de son peuple.

Au printemps 2018, Vladimir Poutine a dévoilé pour la première fois des armes stratégiques développées en Russie lors de son allocution devant l'Assemblée fédérale. C’est là qu’il a également présenté le système hypersonique baptisé Avangard et capable d'effectuer des vols intercontinentaux dans les couches denses de l'atmosphère à une vitesse 20 fois supérieure à celle du son, ainsi que le système de missiles Sarmat, des drones sous-marins ultrarapides, le système de missile Kinjal et des armes laser.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
Vladimir Poutine, Sergueï Lavrov, politique, défense, missile, Russie, RS-28 Sarmat (missile lourd)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik