Défense
URL courte
301090
S'abonner

Un chasseur russe Su-57 s’est écrasé dans la région de Khabarovsk, en Russie, lors d’un vol d’essai, a indiqué à Sputnik le service de presse de la United Aircraft Corporation (Compagnie aéronautique unifiée russe). Le pilote de l’appareil a pu s’éjecter.

Le crash d’un chasseur russe Su-57 de cinquième génération s’est produit près de Komsomolsk-sur-l'Amour, ville de la région de Khabarovsk, en Russie, a fait savoir à Sputnik le service de presse de la United Aircraft Corporation (la Compagnie aéronautique unifiée russe) ce 24 décembre.

«Aujourd’hui, lors d’un vol d’essai, un Su-57 s’est écrasé à Komsomolsk-sur-l'Amour, à 111 km de l’aérodrome [Dzomgy, ndlr]. Le système d’éjection s’est déclenché sans encombre, le pilote s’est éjecté et a survécu», a appris Sputnik.

Les causes du crash

Une commission spéciale se chargera d’établir les causes de l’accident. Il n’y a ni victimes ni dégâts, a ajouté le service de presse.

Selon une autre source de Sputnik au sein des forces de sécurité, il ne s’agit pas d’un appareil militaire. Le chasseur appartient à l’usine d’avions Gagarine.

Elle ajoute qu’une défaillance technique et une erreur de pilotage figurent parmi les causes possibles du crash.

Sukhoi Su-57

Le chasseur russe Su-57, précédemment appelé PAK FA, a effectué son premier vol en 2010. Hautement manœuvrable, l’avion peut voler à une vitesse supersonique. D’après ses concepteurs, cet appareil devance ses concurrents grâce à sa faible signature radar et ses équipements sophistiqués.

Il s’agit du premier accident grave impliquant cet appareil.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Mort de Giscard d'Estaing: Macron salue un homme «politique de progrès et de liberté», les hommages se multiplient
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Tags:
Su-57 (T-50, PAK-FA), crash d'avion, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook