Défense
URL courte
30990
S'abonner

Un chasseur russe Su-57 s’est écrasé dans la région de Khabarovsk, en Russie, lors d’un vol d’essai, a indiqué à Sputnik le service de presse de la United Aircraft Corporation (Compagnie aéronautique unifiée russe). Le pilote de l’appareil a pu s’éjecter.

Le crash d’un chasseur russe Su-57 de cinquième génération s’est produit près de Komsomolsk-sur-l'Amour, ville de la région de Khabarovsk, en Russie, a fait savoir à Spuntik le service de presse de la United Aircraft Corporation (la Compagnie aéronautique unifiée russe) ce 24 décembre.

«Aujourd’hui, lors d’un vol d’essai, un Su-57 s’est écrasé à Komsomolsk-sur-l'Amour, à 111 km de l’aérodrome [Dzomgy, ndlr]. Le système d’éjection s’est déclenché sans encombre, le pilote s’est éjecté et a survécu», a appris Sputnik.

Les causes du crash

Une commission spéciale se chargera d’établir les causes de l’accident. Il n’y a ni victimes ni dégâts, a ajouté le service de presse.

Selon une autre source de Sputnik au sein des forces de sécurité, il ne s’agit pas d’un appareil militaire. Le chasseur appartient à l’usine d’avions Gagarine.

Elle ajoute qu’une défaillance technique et une erreur de pilotage figurent parmi les causes possibles du crash.

Sukhoi Su-57

Le chasseur russe Su-57, précédemment appelé PAK FA, a effectué son premier vol en 2010. Hautement manœuvrable, l’avion peut voler à une vitesse supersonique. D’après ses concepteurs, cet appareil devance ses concurrents grâce à sa faible signature radar et ses équipements sophistiqués.

Il s’agit du premier accident grave impliquant cet appareil.

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
Su-57 (T-50, PAK-FA), crash d'avion, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik