Défense
URL courte
4634128
S'abonner

La Russie se trouve aujourd’hui à l’avant-garde du développement de nouveaux armements et possède des systèmes uniques en leur genre, a déclaré le Président russe, rappelant que l’Union soviétique était souvent à la traîne dans ce domaine.

Vladimir Poutine a déclaré que le monde se trouvait actuellement dans une situation unique en son genre, la Russie étant l’unique pays à posséder l’arme hypersonique.

«À l’heure actuelle, nous vivons une situation unique en son genre dans notre Histoire nouvelle: c’est aux autres de nous rattraper. Aucun pays ne possède d’arme hypersonique ni, encore moins, d’arme hypersonique de portée intercontinentale», a-t-il souligné ce 24 décembre au cours d’une réunion de responsables du ministère russe de la Défense.

Il a souligné que ni l’Union soviétique, ni la Russie «n’ont cherché à créer des menaces aux autres pays» et a rappelé que c’est l’URSS qui devait toujours rattraper les États-Unis en matière d’armement, notamment pour la bombe atomique, l’aviation stratégique et les premiers missiles intercontinentaux.

«Il existe également d’autres systèmes»

Vladimir Poutine a indiqué que les troupes russes étaient d’ores et déjà dotées de missiles hypersoniques Kinjal et de systèmes laser Peresvet, qu’un premier régiment était en train d’être armé du système de missiles intercontinentaux Avangard et que les travaux de mise au point des missiles Sarmate et Zircon, ainsi que du missile de croisière Bourevestnik suivaient leur cours.

«Il existe également d’autres systèmes. On en parle moins, mais ils existent, ils dotent les troupes et fonctionnent», a-t-il ajouté.

Tir d'essai du missile Avangard
© Sputnik . The Ministry of Defence of the Russian Federation
Toujours selon Vladimir Poutine, bien que la Russie consacre à la défense beaucoup moins d’argent que certains autres pays, elle n’a nullement l’intention de réduire sa capacité au combat.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé ce 24 décembre que le premier régiment armé de systèmes de missile Avangard avec un planeur hypersonique serait opérationnel d’ici la fin de la semaine. À la mi-novembre, les forces armées russes ont testé pour la première fois un missile Kinjal capable de voler et manœuvrer à une vitesse de 12.240 km/h et frapper porte-avions, destroyers et croiseurs ennemis.

Lire aussi:

La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
missiles hypersoniques, armes, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook