Défense
URL courte
2315127
S'abonner

Un drone stratégique de l’Armée de l’air des États-Unis a été détecté près des frontières russes. Il a mené une reconnaissance non loin du littoral russe de la mer Noire après avoir survolé la ligne de démarcation dans le Donbass.

Un drone stratégique de l'Armée de l'air américaine a mené le 27 décembre une reconnaissance au large de la péninsule de Crimée, a indiqué le site de suivi des déplacements d’avions militaires PlaneRadar.

​Le drone américain RQ-4B-40 Global Hawk immatriculé 11-2048, nom de code FORTE10, qui a décollé d'une base aérienne de l'Otan en Sicile, a survolé la ligne de démarcation dans le Donbass, avant de procéder à une reconnaissance le long du littoral russe de la mer Noire.

Le RQ-4 Global Hawk est un drone de reconnaissance stratégique américain capable de surveiller de vastes étendues en volant à une grande altitude, détecter de petites cibles avec une haute résolution et transmettre des informations au commandement en temps réel. Conçu par Northrop Grumman, le premier drone de ce type a été mis en œuvre en mars 2006.

Des reconnaissances régulières

Des aéronefs américains effectuent régulièrement des reconnaissances près des frontières de la Russie. Ils sont souvent repérés à proximité des côtes de la Crimée et de Krasnodar, au-dessus de la mer Baltique mais aussi près des bases militaires russes en Syrie.

Ainsi, un drone stratégique Global Hawk de l’US Air Force a été détecté, samedi 16 novembre, non loin de la côte syrienne où se situent l’aérodrome russe de Hmeimim et la base navale russe de Tartous. L’appareil sans pilote américain y a effectué une mission de dix heures.

Le ministère russe de la Défense a demandé à plusieurs reprises à Washington de mettre fin à ces opérations de reconnaissance, mais le Pentagone refuse de le faire.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
RQ-4 Global Hawk, Crimée, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook