Défense
URL courte
111329
S'abonner

La Serbie a commencé à acquérir des véhicules antiaériens russes Pantsir-S1 dans le cadre d’un contrat passé entre les deux pays l’année dernière. Il s’agit de l’achat d’une batterie de Pantsir-S1 qui comprend six véhicules.

La Russie et la Serbie ont conclu l’année dernière un contrat portant sur la vente d’une batterie de véhicules antiaériens Pantsir-S1. Sa mise en œuvre a commencé et doit s’achever courant 2020, a fait savoir le 20 janvier une source militaire russe.

Une batterie comprend six Pantsir-S1. Fin octobre, le Président serbe Aleksandar Vucic avait déjà évoqué cet achat lors des exercices conjoints Bouclier slave-2019 qui se sont déroulés sur la base aérienne serbe Batajnica, près de Belgrade. Mais à ce moment-là, il ne s’agissait que d’un seul système de ce type.

Le Président avait alors indiqué que son pays souhaitait acquérir un système de défense antiaérienne et antimissile mobile russe S-400 Triumph.

La Russie a envoyé en Serbie des systèmes de missiles S-400 et des véhicules antiaériens Pantsir-S pour la seconde étape des exercices Bouclier slave tenus en octobre.

La Serbie est le plus important acheteur d’armes russes en Europe. Le pays avait déjà acheté à Moscou sept hélicoptères, des Mi-17 et Mi-35, et s’est vu offrir six chasseurs MiG-29 et dix véhicules de reconnaissance BRDM-2MS.

Caractéristiques des Pantsir et S-400

Le système Pantsir-S1 (code Otan: SA-22 Greyhound) est destiné à protéger les sites civils et militaires. Il est doté de deux canons bitubes de 30 mm capables de tirer 5.000 projectiles par minute et de 12 missiles d’une portée de 20 km et possède des radars de détection et de suivi des cibles. Le système peut mener un tir de précision en mouvement.

Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres.

Lire aussi:

En continu: attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo, des blessés
Premières images depuis les lieux de l'attaque près des ex-locaux de Charlie Hebdo
«Ce qui se passe est un scandale»: des restaurateurs marseillais se révoltent face aux nouvelles restrictions
Tags:
armements, Pantsir-S1, Russie, Serbie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook