Défense
URL courte
409102
S'abonner

L’Alliance atlantique demande à Bruxelles de se doter de 11 F-35 supplémentaires, a annoncé le ministre de la Défense Philippe Goffin cité par l’agence Belga.

Contrairement aux projets du gouvernement belge, l’Otan réclame que la Belgique dispose de 45 avions de combat, soit 11 appareils de plus que prévu dans la commande passée en 2018, a affirmé le ministre belge de la Défense, Philippe Goffin.

«En 2017, l’Otan estimait que la Belgique devrait disposer d'au moins 45 avions de combat. En 2019 […], la Défense a confirmé à l’Otan son plan d’acquérir 34 avions de combat F-35A et a constaté à nouveau que l’Otan attendait de la Belgique de disposer de 45 avions de combat», a-t-il déclaré en commission de la Défense de la Chambre, cité par l’agence Belga.

L’Alliance atlantique presse également l’armée belge de se doter d’une deuxième brigade terrestre, selon des sources militaires et diplomatiques.

Choix d’avions déploré par Paris

La Belgique avait lancé en mars 2017 un appel d’offres pour 34 avions de combat en vue de remplacer ses F-16 vieillissants. En août 2018, Bruxelles a officiellement annoncé sa volonté de se doter de F-35 fabriqués par Lockheed Martin. Les avions concurrents, l’Eurofighter Typhoon et le Rafale de Dassault, qui n’a pas été formellement proposé, n’ont pas été sélectionnés.

Le Président Emmanuel Macron avait alors déploré la décision de Bruxelles, la qualifiant de contraire aux intérêts européens. Or, selon le ministre belge de la Défense de l’époque, Steven Vandeput, l’offre des Américains était «la meilleure selon l’ensemble de nos critères d’évaluation».

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Le cousin de Mohammed VI appelle les Libanais à «la révolte civile», provoquant un tollé
Tags:
Lockheed Martin, OTAN, F-35A, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook