Défense
URL courte
4634
S'abonner

En vertu des accords survenus entre Moscou et Ankara en 2019, les militaires russes poursuivent leurs patrouilles dans les gouvernorats syriens d'Alep, de Raqqa et de Hassaké, a rapporté la Défense russe.

La police militaire russe continue de patrouiller la frontière syro-turque dans les gouvernorats syriens d'Alep, de Raqqa et d’Hassaké dans le nord du pays, a indiqué, lors d’un point de presse le 7 mars, le contre-amiral Oleg Jouravlev, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Les unités de la police militaire russe poursuivent la patrouille sur les routes [...] dans le gouvernorat d'Alep, [...] dans le gouvernorat de Raqqa, [...] dans le gouvernorat d’Hassaké», a-t-il déclaré.

Des avions de combat russes effectuent également des patrouilles au-dessus de plusieurs routes et aérodromes dans la région, a ajouté le contre-amiral.

Patrouilles tripartites

Les patrouilles font partie d'un accord russo-turc portant sur la création d'une zone tampon dans le nord de la Syrie.

Fin octobre 2019, les Présidents russe et turc ont signé un mémorandum à Sotchi, en Russie, qui prévoit une variété de missions de patrouille dans la zone frontalière effectuées par l'armée russe, les gardes-frontières syriens et les troupes turques pour assurer la mise en œuvre du cessez-le-feu.

Lire aussi:

Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Le couvre-feu et la Garde nationale à Washington suite aux manifestations devant la Maison-Blanche - vidéos
Tags:
patrouille, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook