Défense
URL courte
131550
S'abonner

Des chasseurs du Norad ont intercepté deux avions russes Tu-142 dans la zone d’identification de défense aérienne de l’Alaska. Ces derniers y sont restés «pendant à peu près quatre heures».

Deux avions russes de reconnaissance maritime Toupolev Tu-142 ont été escortés par des chasseurs canadiens et américains après être entrés dans la zone d’identification de défense aérienne de l’Alaska, a annoncé la sécurité aérienne des États-Unis et du Canada (Norad).

Selon un communiqué du Norad, les aéronefs russes sont restés dans cette zone du nord de l’Alaska «pendant à peu près quatre heures». Des chasseurs canadiens CF-18 et des chasseurs américains F-22, appuyés par des ravitailleurs KC-135 et un avion de surveillance AWACS, les ont escortés «pendant toute la durée de leur présence dans la zone».

Une vidéo de l’interception, qui a eu lieu le 9 mars, a été publiée sur YouTube:

Le Norad précise que les appareils russes se sont approchés à 50 milles nautiques (90 km) de la côte de l’Alaska mais qu’ils sont restés tout le temps dans l’espace aérien international.

Lire aussi:

Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Space X, pétrole, G7: de quoi se sont entretenus au téléphone Poutine et Trump
Tags:
F-22 Raptor, Canada, États-Unis, Alaska, NORAD, Tu-142
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook