Défense
URL courte
201270
S'abonner

Des exercices militaires conjoints des forces aériennes d’Israël et des États-Unis ont débuté ce 24 mars dans le ciel de l’État hébreu malgré l'épidémie du coronavirus, a annoncé Jonathan Conricus, porte-parole de l’armée israélienne.

En pleine pandémie de Covid-19, Israël et les États-Unis ont entamé ce mardi 24 mars des manœuvres militaires conjointes dans le sud de l’État hébreu, a indiqué lors d’un point presse le porte-parole de Tsahal, Jonathan Conricus.

«En dépit de la situation actuelle, nous continuons de mener des exercices internationaux. Aujourd'hui, l'Armée de l'Air israélienne a lancé des manœuvres conjointes avec l'US Air Force sur des avions F-35 dans l’espace aérien de notre territoire, pas au sol.»

M.Conricus a précisé qu’il s’agissait «d’exercices spéciaux» lors desquels des simulations de missions des forces aériennes seront effectuées «dans les conditions réelles des opérations militaires».

Aucun contact personnel

Selon l’armée, les militaires des deux pays coordonnent les manœuvres sans contact humain.

«Toutes les formations, y compris les briefings, se déroulent uniquement par vidéoconférence conformément aux directives visant à empêcher la propagation de Covid-19», a souligné M.Conricus.

Les exercices dont le but est d’augmenter les capacités de l’armée dureront jusqu'au jeudi 26 mars inclus.

Lire aussi:

Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Rivotril: «euthanasie hors-cadre» ou «ne pas laisser souffrir quelqu’un pleinement conscient»?
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Tags:
exercices militaires, États-Unis, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook