Défense
URL courte
3510727
S'abonner

Après que la société Lobaev Arms a annoncé la création d’un fusil capable de toucher sa cible à une distance de sept kilomètres, un spécialiste des armes à feu a mis en doute cette possibilité dans des conditions de combat. Il pourrait être en revanche intéressant pour les athlètes.

L'historien et spécialiste des armes à feu Semion Fedosseïev a mis en doute, dans une interview accordée à la chaîne 360, l'efficacité du fusil de précision DXL-5 dans des conditions de combat.

Auparavant, le PDG de la société Lobaev Arms, Vladislav Lobaïev, avait déclaré que son entreprise créerait un fusil d’une portée record de sept kilomètres. Unique sur le marché mondial, le DXL-5, doté d’une cartouche innovante et capable de battre le record mondial de précision, devrait voir le jour en 2021.

Pas efficace pour les militaires

M.Fedosseïev estime qu’un tir à sept kilomètres pourrait être intéressant pour les athlètes. Il est en effet difficile selon lui de trouver une cible à une telle distance, même avec une bonne lunette.

Il a indiqué que, dans la plupart des cas, les snipers ne tirent pas sur des cibles situées à plus d’un kilomètre.

En outre, l’historien a ajouté que pour faire mouche à sept kilomètres il faut que la cible soit immobile et que le vent n’affecte pas la trajectoire de la balle.

Lire aussi:

«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Tags:
armes, Russie, fusil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook