Défense
URL courte
143944
S'abonner

La Turquie a mené un tir d’essai réussi de son premier missile antinavire de croisière, qui a détruit sa cible à plus de 200 kilomètres. L’armée turque pourrait se doter de ces missiles dès 2020, relate l’agence d’information Anadolu.

Un tir d’essai du premier missile antinavire de croisière de fabrication turque, l’Atmaca, a été un succès, a annoncé samedi 4 juillet l’agence d’information turque Anadolu se référant au chef du secrétariat de l’industrie de défense, Ismail Demir.

«Le missile Atmaca a bien accompli sa mission, il a détruit une cible à une distance de plus de 200 kilomètres. Le missile est prêt à être livré aux forces armées turques», a indiqué M.Demir.

Selon Anadolu, les missiles Atmaca équiperont l’armée d’ici la fin 2020 où ils devraient remplacer les missiles antinavires AGM-84 Harpoon de Boeing actuellement en dotation dans la Marine et la Force aérienne turques.

Missile Atmaca

Le missile sol-sol Atmaca («Faucon»), d’une portée de 220 km, a été conçu par le groupe turc Roketsan, l’un des plus gros producteurs d’armes turcs. Il peut équiper les frégates, corvettes et patrouilleurs.

Le premier tir d'Atmaca depuis le sol a eu lieu en mars 2017 et son premier tir d’essai depuis un navire a eu lieu le 3 novembre 2019. La corvette Kinaliada l’a alors tiré en mer Noire.

Le 3 novembre 2019, la Marine turque a effectué son premier tir lancé par un navire depuis la corvette de classe Ada TCG Kinaliada en mer Noire.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Tags:
missiles de croisière, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook