Défense
URL courte
91054
S'abonner

Le déploiement des systèmes anti-aériens S-400 sur les îles russes de l'Arctique est voué à un usage purement défensif, a affirmé mardi l’ambassadeur itinérant du ministère russe des Affaires étrangères, Nikolaï Korchunov.

En réaction aux déclarations américaines concernant le déploiement des systèmes de défense anti-aérienne S-400 en Arctique, l’ambassadeur itinérant de la diplomatie russe, Nikolaï Korchunov, a expliqué leur but mardi 28 juillet .

«Le système S-400 a un but exclusivement défensif. Son emplacement où que ce soit ne doit pas causer d'inquiétudes, si, bien sûr, ceux qui expriment de telles inquiétudes n’ont pas d'intentions agressives sur une zone ou un objet que le S-400 est conçu pour protéger», a déclaré le responsable à la presse.
Il s’agit d’une étape logique après la création d’un champ radar à ondes continues sur le territoire russe, a-t-il indiqué.

Dans le même temps, l'ambassadeur a rejeté le danger d'une course aux armements dans l'Arctique si les pays suivent le principe d’une sécurité pour tous. En outre, tout problème doit être résolu à la table des négociations, a-t-il souligné.

Déploiement des S-400

En septembre dernier, la Russie a annoncé le déploiement de ses systèmes de défense anti-aérienne S-400 en Nouvelle-Zemble, dans l’Arctique. Les S-400 remplacent sur cet archipel situé entre les mers de Barents et de Kara des S-300 plus anciens, a annoncé la Flotte du Nord.

Des systèmes S-400 ont été également déployés en Arctique dans les régions de Mourmansk et d’Arkhangelsk, ainsi que dans la république de Sakha, selon la presse russe.

Inquiétudes américaines

Auparavant, le commandant de la marine américaine en Europe et en Afrique, l'amiral James Foggo, avait attiré l'attention sur le déploiement de nouvelles bases russes dans l'Arctique en plus des S-400 en question. Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, avait à son tour déclaré que la Russie était active dans l'Arctique, renforçait sa présence dans la région méditerranéenne et que ses troupes se trouvaient aux frontières extérieures de l'Otan.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
armements, Russie, Arctique, S-400
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook