Défense
URL courte
191372
S'abonner

Les parties américaine et australienne étudient les possibilités d’intensifier leur coopération militaire face notamment au «mauvais comportement» de la Chine dans les océans Indien et Pacifique.

Les États-Unis et l’Australie ont discuté du développement de nouvelles armes, y compris hypersoniques, a fait savoir le secrétaire américain à la Défense Mark Esper.

«Nous discutons des opportunités qui se dressent devant les États-Unis et l'Australie et de notre volonté de les développer, qu’il s’agisse de l’hypersonique ou de toute autre capacité», a déclaré le chef du Pentagone au terme de ses négociations avec la ministre australienne de la Défense Linda Reynolds en visite à Washington.

«Mauvais comportement» de Pékin

Il a notamment évoqué les mesures destinées à contrer le «mauvais comportement» dans les océans Indien et Pacifique ainsi qu’à défendre «l’ordre mondial basé sur les règles» face aux agissements de Pékin dans les zones concernées.

Mark Esper a également salué la nouvelle stratégie australienne de défense tout en espérant que la mise en œuvre de cette dernière permettrait à Canberra de devenir un partenaire plus actif de Washington.

Pour sa part, Mme Reynolds a souligné que les deux pays avaient convenus d’approfondir leur coopération non seulement dans le domaine hypersonique, mais aussi dans le développement d’armes basées dans l’espace.

Lire aussi:

Une rixe ultraviolente éclate à Gare de Lyon à Paris sous l’œil de passagers médusés – vidéo choc
Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
«Tribunal populaire» d’une star du football algérien qui s’est affichée avec un mannequin
Un insecte d’origine américaine qui pique sans bruit menace les platanes franciliens
Tags:
Mark Esper, coopération, Australie, États-Unis, Chine, armes hypersoniques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook