Défense
URL courte
12937
S'abonner

Face à l’intensification de leur coopération dans de nombreux domaines, la Russie et la Chine se sont lancées dans la conception conjointe d'un sous-marin non nucléaire de nouvelle génération. Cependant, selon le Service fédéral pour la coopération militaro-technique, il est encore trop tôt pour évoquer la date d'achèvement du projet.

La Russie et la Chine conçoivent conjointement un sous-marin non nucléaire de nouvelle génération, a déclaré à Sputnik un représentant officiel du Service fédéral pour la coopération militaro-technique lors du Forum international Armée 2020.

«Actuellement, nous collaborons avec la partie chinoise sur la conception conjointe d'un sous-marin non nucléaire de nouvelle génération. Il est trop tôt pour parler de la date d'achèvement», a indiqué le représentant du Service.

Intensification de la coopération

La Russie et la Chine renforcent leur coopération dans de nombreux domaines, notamment dans la production de matériel civil et militaire.

Ainsi, les deux pays travaillent actuellement sur un projet commun visant à créer le premier avion russo-chinois long-courrier CR929 conçu par le Consortium aéronautique unifié (OAK) de concert avec la Commercial Aircraft Corporation of China (COMAC).

Les premières livraisons de ces avions devraient commencer en 2028-2029, a indiqué le 9 juillet Ravil Khakimov, le PDG de la holding russe Irkout, membre du Consortium aéronautique unifié (OAK), lors de son discours au Conseil de la Fédération.

Forum Armée 2020

Le Salon militaire et technique international Armée 2020 organisé dans le parc militaire Patriot a ouvert ses portes dimanche 23 août et prendra fin samedi 29 août. Près de 1.500 organisations et entreprises industrielles sont venues y présenter plus de 28.000 modèles d'armement et de matériel moderne.

Dans le cadre de ce forum, la Russie a présenté un nouveau drone conçu pour appuyer les avions de chasse Su-35 et Su-57. L’appareil aura pour mission de détruire la défense antiaérienne ennemie et ainsi protéger les chasseurs.

En outre, la Russie met au point un drone «à portée quasi illimitée». Conçu pour transporter jusqu'à 300 kilogrammes de charge largable, le premier prototype de vol du drone russe Sirius verra le jour en 2021. Selon son concepteur, l’appareil pourra effectuer des missions de reconnaissance et de combat.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
sous-marin, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook