Défense
URL courte
301689
S'abonner

À la suite des informations diffusées par le Northern Command des États-Unis concernant la présence d‘un sous-marin russe près de l'Alaska, la Défense russe a publié une vidéo montrant un tir de missile réalisé depuis son bord dans le cadre d’exercices prévus.

Le ministère russe de la Défense a publié une vidéo réalisée à bord du sous-marin Omsk qui participe à des exercices au large de l’Alaska.

​Les séquences montrent les préparatifs au tir d’un missile antinavire Granit. À en juger par les dialogues de l’équipage, le navire s’immerge d’urgence, la cible conventionnelle se trouvant à 329 kilomètres du sous-marin. Après un compte à rebours, le projectile est tiré.

Une fausse alerte?

Plus tôt dans la journée, le Northern Command des États-Unis et le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) ont annoncé qu'un sous-marin russe avait fait surface près de l'Alaska. Ils ont cependant précisé que le navire se trouvait «dans les eaux internationales bien en dehors des eaux territoriales américaines».

La Défense russe a expliqué que le croiseur lance-missiles Variag et le sous-marin Omsk avaient effectué des tirs conjoints sur des cibles maritimes en mer de Barents. Le ministère a plus d’une fois souligné que les déplacements de navires s’effectuaient en stricte conformité avec les règles internationales.

Lire aussi:

Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
Russie, États-Unis, sous-marin, Alaska
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook