Défense
URL courte
Par
24432
S'abonner

Des chasseurs de la Flotte russe du Nord ont escorté un Sentinel R1 de RAF et un P-3C Orion norvégien au-dessus des eaux de la mer de Barents, à la frontière nord-ouest du pays.

Des avions de chasse russes ont décollé pour intercepter des appareils britannique et norvégien au-dessus de la mer de Barents, a annoncé ce lundi 7 septembre le Centre de contrôle de la défense nationale russe.

Selon ses informations, un MiG-29 de la Flotte russe du Nord a accompagné un avion stratégique de reconnaissance Sentinel R1 de la Royal Air Force, tandis qu’un MiG-31 a été dépêché pour escorter un patrouilleur norvégien P-3C Orion.

Pas de violations

Les chasseurs russes ont accompagné les aéronefs étrangers jusqu’à ce qu’ils fassent demi-tour, indique le centre. Aucune violation de la frontière nationale n’a été constatée.

Dans le même temps, le centre précise que les avions russes ont volé en stricte conformité avec les règles internationales de l’utilisation de l’espace aérien.

Ces dernières semaines, les aéronefs de combat et de reconnaissance de pays membres de l’Otan ont intensifié leurs vols le long des frontières de la Russie. Des chasseurs russes décollent régulièrement pour les intercepter.

Lire aussi:

Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Tags:
Royaume-Uni, Norvège, interception, Russie, mer de Barents, Flotte russe du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook