Défense
URL courte
Par
1122105
S'abonner

Deux bombardiers B-52H de l'US Air Force ont effectué le 21 novembre un exercice au Moyen-Orient. Selon le communiqué du Commandement central américain, il est destiné à «dissuader l'agression et rassurer les partenaires et alliés américains».

Les États-Unis ont envoyé samedi 21 novembre des bombardiers stratégiques B-52H pour une mission aller-retour au Moyen-Orient, rapporte le Commandement central de l’armée des États-Unis (CENTCOM) sur son site.

​Selon le communiqué, la mission de ces bombardiers de l'US Air Force appartenant à la 5ème Escadre visait à «dissuader l'agression et rassurer les partenaires et alliés américains».

«La mission démontre la capacité de l’armée américaine à déployer sa puissance aérienne de combat partout dans le monde à court terme et à s’intégrer dans les opérations du CENTCOM pour aider à préserver la stabilité et la sécurité régionales», indique le Commandement central américain.

Leur trajet a été repéré par un site de surveillance des vols d’avions militaires.

​Les exercices en question

Au cours de la mission, les équipages ont interagi avec des chasseurs et des avions ravitailleurs américains. Comme le précise le Commandement central, le dernier vol à longue portée d'un bombardier stratégique vers le Moyen-Orient avait eu lieu au début de l’année. Le nombre de bombardiers déployés dans la région n'avait pas été précisé.

Le 17 novembre, le secrétaire à la Défense des États-Unis par intérim, Christopher Miller, a déclaré aux journalistes que le nombre de soldats américains en Afghanistan et en Irak devrait être réduit à 2.500 d'ici le 15 janvier 2021. Selon CNN TV, il y a actuellement environ 4.500 militaires américains en Afghanistan et environ 3.000 en Irak.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
Tags:
US Air Force, B-52, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook