Défense
URL courte
Par
181823
S'abonner

Le magazine américain National Interest a étudié les caractéristiques du chasseur russe de cinquième génération Su-57 et est arrivé à la conclusion qu’il pourrait constituer une menace pour l’Alliance atlantique.

Le média américain National Interest a cité les cinq caractéristiques du chasseur russe de cinquième génération Su-57 qui en font une «véritable menace» pour l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (Otan).

L’un des avantages du nouveau chasseur est son aérodynamisme, note le magazine. Sa construction lui assure une super-manœuvrabilité et d'excellentes performances dans différents scénarios de combat aérien.

Son autre particularité est sa puissance de feu. Bien qu'il soit principalement destiné aux missions air-air, le chasseur possède également une capacité de frappe au sol et peut également transporter une version du missile hypersonique Kh-47M2 Kinzhal, note le National Interest.

Le coût du Su-57 est également son avantage, ajoute le média. «Le Kremlin a fait des progrès majeurs ces dernières années pour réduire le coût du Su-57, ce qui facilite sa production en série et permet au secteur de la Défense russe de l'exporter à un prix plus compétitif», écrit-il.

Une avionique performante

En outre, ce chasseur menace notamment «des cibles aériennes de grande valeur». Le chasseur dispose d'une avionique bien développée. Conformément à sa mission anti-furtivité, le Su-57 possède un système de recherche et de suivi infrarouge pour faciliter la détection d’avions furtifs à longue distance.

Enfin, le Su-57 peut être utilisé parallèlement au drone de combat lourd furtif Okhotnik-B de Sukhoi. «Il est fort probable que le drone soit développé comme une sorte de "fidèle ailier" du Su-57, augmentant les performances du chasseur», ajoute le National Interest.

Le Sukhoi Su-57, anciennement connu sous les noms de PAK FA et T-50, est un chasseur russe de cinquième génération destiné à détruire des cibles aériennes, terrestres et navales de tous les types. Il a pour la première fois pris les airs en 2010. Le groupe Sukhoi a signé un contrat sur la livraison de 76 chasseurs Su-57 aux Forces aérospatiales russes lors du forum Armée 2019. Les essais de cet appareil destinés à vérifier le fonctionnement de ses systèmes de bord et du moteur sont toujours en cours.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Tags:
Su-57 (T-50, PAK-FA), Russie, OTAN, défense
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook