Défense
URL courte
Par
10828
S'abonner

La société israélienne Elbit Systems sera chargée de la mise en place du Centre international d’instruction au vol de Kalamata, ville où seront formés des pilotes de l'armée de l’air grecque, a rapporté le journal Proto Theme le 21 décembre. Le montant du partenariat prévu pour durer 22 ans est de 1,375 milliard d'euros.

Le Centre international d’instruction au vol de Kalamata, une ville du sud du Péloponnèse, sera encadré par la société israélienne de défense Elbit Systems, écrit le journal grec Proto Theme en date du 21 décembre. La future école formera les pilotes de l'armée de l’air grecque ainsi que ceux d'autres horizons, y compris des pays non membres de l’Otan. Ce partenariat coûtera à l’État hellénique la bagatelle de 62,5 millions d'euros par an en moyenne, indique l'édition.

La formation des pilotes sera organisée dans le cadre d’un accord de crédit-bail avec le gouvernement israélien, conclu pour une période de 22 ans, précise le journal.

«Combat des airs» gagné face au Canada

L’entreprise israélienne a remporté l’appel d’offres de la Grèce, auquel a également participé la société canadienne CAE (Canadian Aviation Electronics). Selon le Proto Theme, la proposition d’Elbit s’est avérée plus avantageuse que celle de son concurrent: alors que le coût de la formation proposée par l’entreprise canadienne s'élève à 1,254 milliard d'euros sur une période de 20 ans, celui aligné par Israël est de 1,375 milliard d'euros sur une période de 22 ans. Qui plus est, parmi les arguments lourds des Israéliens figurent les «bonnes relations de coopération» avec la Grèce ainsi que la compréhension du «rôle déstabilisateur» que joue la Turquie en Méditerranée orientale, détaille le média.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
pilote, Israël, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook