Défense
URL courte
Par
6239161
S'abonner

La partie turque s’est déclarée prête à acheter un autre système de missiles antiaériens russe S-400 à condition qu’il y ait un transfert des technologies.

La Turquie est disposée à acquérir un deuxième système de missiles antiaériens russe S-400 si la Russie accepte de lui transférer les technologies, a fait savoir Ismaïl Demir, responsable turc des achats dans le domaine de la défense.

«Avant que des mesures de restriction supplémentaires ne soient prises, nous n’y voyons aucun risque. Si nous l’avions voulu, un deuxième complexe S-400 nous aurait été livré aujourd’hui. Mais ce qui nous importe, c’est la production conjointe et le transfert de technologies», a indiqué le responsable cité par la chaîne CNN Turk.

Il a par ailleurs souligné que les missiles S-400 déjà fournis par la Russie avaient déjà été mis en service et qu’ils seraient utilisés «dès que cela sera nécessaire».

Premier essai réalisé en octobre

La livraison d’un premier système S-400 a provoqué une crise dans les relations entre Ankara et Washington qui avait demandé à la Turquie de renoncer à l’achat de missiles russes au profit des Patriot américains, ce qu’Ankara a refusé de faire.

Fin octobre, Recep Tayyip Erdogan a confirmé que son pays avait effectué le premier essai des S-400. Washington a en réponse averti Ankara que leurs relations de défense risquaient d’en être «gravement» affectées.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Tags:
technologies, Russie, S-400, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook