Défense
URL courte
Par
13565
S'abonner

Lors d’une conversation téléphonique qui a eu lieu à l’initiative de Washington ce 26 janvier, Poutine et Biden sont parvenus à un accord sur la prolongation du traité New Start. Un projet de loi de ratification de l'accord de renouvellement du traité de cinq ans jusqu’au 5 février 2026 a été ensuite présenté par le Président russe aux députés.

Les Présidents russe et états-unien se sont mis d'accord pour prolonger le traité New Start lors d'une conversation téléphonique ce mardi 26 janvier, informe le service de presse du Kremlin.

«Les Présidents se sont déclarés satisfaits de l'échange de notes diplomatiques qui a eu lieu aujourd'hui [mardi, ndlr] pour parvenir à un accord sur la prorogation du traité sur les armes stratégiques offensives. Dans les prochains jours, les parties achèveront toutes les procédures nécessaires pour assurer la poursuite de cet important mécanisme juridique international de limitation mutuelle des arsenaux nucléaires», a indiqué le communiqué.

Le Président russe a également félicité Joe Biden pour ses débuts en tant que Président états-unien et a noté que la normalisation des relations entre la Russie et les États-Unis serait dans l'intérêt des deux pays et de la communauté internationale.

La Maison-Blanche a précisé que l’un des buts de l’appel entre les deux Présidents, qui a été fait à l’initiative de Washington, était de discuté du traité New Start et notamment de sa prorogation de cinq ans.

Les députés prêts à y plancher sans délais

Selon le président de la commission des Affaires étrangères de la Douma (chambre basse du parlement russe) Leonid Sloutski, les députés attendent les documents et sont prêts à commencer dans les prochains jours à travailler sur la prorogation de l'accord.

«L'échange de notes diplomatiques sur la prolongation de New Start est le signal le plus important dans la préservation du système de dissuasion nucléaire dans le monde», a-t-il ajouté.

Poutine soumet le projet de ratification au parlement

Par la suite, Vladimir Poutine a présenté à la Douma un projet de loi de ratification de l'accord de renouvellement du traité. Il est proposé de proroger New Start de cinq ans jusqu’au 5 février 2026.

La loi devrait entrer en vigueur à la date de sa publication officielle.

New Start

Le traité New Start a été signé par la Russie et les États-Unis en 2010. Il impose que les deux pays réduisent leurs arsenaux nucléaires avant le 5 février 2018, les limitant à 700 missiles balistiques intercontinentaux, autant de missiles balistiques à bord de sous-marins et de bombardiers lourds, ainsi qu’à 1.550 ogives et 800 lanceurs déployés et non déployés. C’est le seul traité entre la Russie et les États-Unis sur les armes nucléaires encore en vigueur. Toutefois, il expire le 5 février 2021.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Des journalistes de BFM TV verbalisés par la police dans un restaurant clandestin à Paris
Tags:
politique, Joe Biden, Vladimir Poutine, New START (Traité de réduction des armes nucléaires)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook