Défense
URL courte
Par
101437
S'abonner

Le ministère russe de la Défense a posté une vidéo d’un test du système modernisé de détection lointaine des missiles balistiques, qui sera prochainement doté de nouveaux radars.

Une vidéo des essais du système russe d’alerte aux missiles, récemment modernisé, a été mise en ligne via la chaîne officielle YouTube du ministère russe de la Défense.

La séquence montre l’état-major qui reçoit une information sur le tir d’un missile. Les coordonnées du lieu de tir sont indiquées sur un écran géant.

«Attention! Un groupe d’objets ressemblant à des cibles a été détecté!» indique un message.

Le 14 février, Sergueï Boïev, constructeur en chef du système d’alerte précoce (SPRN) et directeur général du groupe Vympel, a annoncé que des essais d’homologation du SPRN avaient été achevés en décembre 2020.

Le système russe d’alerte précoce

Le système russe d’alerte précoce a fêté ses 50 ans le 14 février. Cette date commémore la mise en service en 1976 du premier radar conçu pour détecter les lancements de missiles balistiques intercontinentaux en provenance du nord-ouest. En 50 ans, le dispositif a subi plusieurs modernisations.

De nos jours, il traite les données sur les trajectoires des missiles pour pouvoir alerter si nécessaire les postes de commandement publics et militaires. Il analyse en outre des informations pour le système de défense antimissile de Moscou et étudie les données concernant les objets spatiaux, selon le ministère de la Défense.

Le premier échelon du système comprend une constellation de satellites et le second un réseau de radars au sol, principalement des radars trans-horizon de classe Voronej.

Aujourd'hui, sept radars de ce type sont opérationnels: non loin de Saint-Pétersbourg, dans les régions de Kaliningrad, Irkoutsk et Orenbourg, ainsi que dans les territoires de Krasnodar, Krasnoïarsk et dans l’Altaï. Un nouveau radar est en chantier dans la région de Mourmansk. En 2021, la Russie compte en outre achever la construction d'un radar dans la république des Komis.

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Tags:
missiles balistiques, radar, Voronej-M, ministère russe de la Défense, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook