Défense
URL courte
Par
7282
S'abonner

Les problèmes de moteur constatés sur plusieurs F-16 belges ont entraîné leur immobilisation. La Défense promet d’effectuer les contrôles nécessaires le plus rapidement possible.

Les forces aériennes belges ont temporairement immobilisé une partie de leur flotte de F-16 suite à un incident survenu en février lors duquel un F-16 de Florennes a connu des problèmes de moteur au décollage.

«Suivant les conseils du constructeur du moteur et de l’avionneur, il a été décidé de prendre immédiatement des mesures correctives et de mettre au sol les autres avions afin d’effectuer des contrôles le plus rapidement possible», indique la Défense belge dans un communiqué.

Le ministère souligne qu’il attache «une grande importance à la sécurité de la population et de l’équipage et ne veut prendre aucun risque inutile».

L’incident en question

Le 11 février 2021, un F-16 florennois a connu une brûlure de tuyère au cours du décollage, rappelle la Défense.

«Il s’agit d’un phénomène dans lequel une rupture de matériau provoque, en raison de la température élevée, la fonte d’un certain nombre de pièces qui peuvent se détacher. Le moteur de l’avion concerné a été démonté et envoyé à l’entreprise de maintenance Patria BEC», fait savoir le ministère.

Le directorat de la sécurité aérienne de la Défense a ouvert une enquête qui a permis de constater un problème avec la goupille de charnière. «Une vérification approfondie de l’ensemble de la flotte montre qu’un nombre important de moteurs présentent des phénomènes similaires», confie le ministère belge.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
Belgique, F-16 Fighting Falcon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook