Défense
URL courte
Par
308147
S'abonner

Alors que l’Otan renforce sa présence dans la région de la mer Noire, une frégate espagnole est arrivée ce 12 mars dans le secteur et les forces navales russes ont commencé à suivre ses déplacements.

La flotte de la mer Noire surveille de près le bâtiment lance-missiles des forces navales espagnoles Cristobal Colon, a annoncé aux journalistes le Centre national russe de contrôle de la défense.

«Les effectifs et les moyens techniques de la flotte de la mer Noire ont entamé le suivi des déplacements de la frégate Cristobal Colon de la marine espagnole qui est entrée dans les eaux de la mer le 12 mars 2021», a-t-il indiqué.

Des bâtiments des forces navales de pays membres de l'Otan entrent régulièrement dans les eaux de la mer Noire. Ainsi, les navires de guerre américains Donald Cook et USS Porter sont entrés fin janvier en mer Noire où ils ont séjourné.

Le chef d'état-major des forces armées russes, Valéry Guerassimov, avait constaté en décembre dernier que ces derniers temps, des bâtiments de l’Otan entraient beaucoup plus souvent en mer Noire, en mer Baltique et en mer de Barents.

Selon la Convention internationale de Montreux, les navires de guerre des puissances non riveraines de la mer ne peuvent y séjourner que 21 jours au maximum et leur tonnage total est limité.

Soutien de l’Otan à l’Ukraine

Fin 2020, le secrétaire général de l'Alliance nord-atlantique, Jens Stoltenberg, a confirmé que l'Otan avait renforcé sa présence dans la région de la mer Noire.

«En réaction au conflit entre la Russie et l'Ukraine, l'Otan a accru son soutien au développement et au renforcement des capacités de l’Ukraine […]. L’Otan a renforcé sa présence en mer Noire et a intensifié sa coopération dans le domaine maritime avec l’Ukraine et la Géorgie», indique le site de l’Otan.

Le 1er mars, le Pentagone a annoncé l’octroi d’une «nouvelle enveloppe de 125 millions de dollars pour l’Initiative d’assistance à la sécurité en Ukraine», rappelle dans ce contexte le journal en ligne Opex 360.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
Russie, OTAN, frégate, mer Noire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook