Défense
URL courte
Par
4416410
S'abonner

La Russie a mené «avec succès» des manœuvres en Crimée avec la participation de plus de 10.000 militaires et 1.200 matériels. Sergueï Choïgou a pointé l’activité accrue de l’Otan dans la zone et a ordonné de la surveiller de près. Le retrait des soldats dépêchés dans le sud et dans l’ouest du pays a également été annoncé.

Alors que le Royaume-Uni va déployer des navires en mer Noire en soutien à l’Ukraine, la Russie a mené ce 22 avril des manœuvres pluridisciplinaires de grande envergure en Crimée. Sur place, le ministre russe de la Défense a dénoncé l’activité accrue de l’Otan près de la frontière méridionale du pays. 

​L’inspection a eu lieu sur le terrain d’entraînement d’Opouk une semaine après les exercices navals menés en mer Noire. Plus de 10.000 militaires et 1.200 équipements, dont 40 navires de guerre et une vingtaine de bâtiments de soutien, ont été mobilisés.

Les systèmes de défense côtière armés de missiles Bal et Bastion, des drones de combat Orion et des patrouilleurs de classe Raptor ont également été déployés.

L’aviation s’est entraînée à détruire des cibles maritimes. Des systèmes antiaériens polyvalents Bouk-M3 et des véhicules antiaériens de courte portée Tor-M2 ont repoussé une attaque aérienne conventionnelle. Les frégates Amiral Makarov et Amiral Essen ont fourni un appui.

Résultats positifs

Sergueï Choïgou s’est félicité du succès des manœuvres qui se tiennent dans le cadre des visites de contrôle des aptitudes opérationnelles de l’armée partout en Russie.

«J’estime que les objectifs d’une inspection spontanée sont complètement atteints. L’armée a fait preuve de sa capacité à assurer la sécurité totale du pays […]. Les forces militaires russes réagissent de manière adéquate à tout changement de situation près des frontières russes. Ici, en Crimée […], des opérations de défense anti-aéroportée du littoral ont été testées».

Surveillance des forces de l’Otan

Le ministre russe a également constaté le renforcement de la présence militaire de l’Alliance atlantique au sud de la Russie:

«L’activité militaire de l’Otan a considérablement augmenté dans cette région. Il est notamment question d’une activité accrue des services de renseignement, et de l’augmentation de l’intensité et de l’échelle des actions qui relèvent de la préparation opérationnelle».

Selon lui, les forces russes suivent de près les manœuvres annuelles «Defender Europe» de l’Alliance dans la région. Elles se déroulent de mars à juin avec la participation de plus de 28.000 soldats de 26 pays, notamment en mer Noire, a précisé M.Choïgou.

Et de souligner que l'armée russe doit être prête à répondre rapidement en cas d'évolution «défavorable» de la situation à proximité de ces manœuvres.

Retrait de troupes

S’adressant à l’armée russe, il a ordonné de prolonger la surveillance de la situation dans la zone des manœuvres otaniennes. Elle doit «être prête à réagir immédiatement en cas de développement défavorable». De plus, il a annoncé le retour à leurs bases des troupes russes déployées dans le sud et l'ouest du pays à partir du 23 avril.

Les précédents exercices russes en mer Noire ont été lancés le 14 avril alors que Washington y avait envoyé deux destroyers pour réaffirmer son soutien à l’Ukraine avant de revenir sur sa décision. Le déploiement de deux navires de guerre britanniques par la Royal Navy dans cette zone est prévu en mai pour marquer la solidarité avec Kiev dans le contexte de l’escalade de la crise ukrainienne.

Moscou et Kiev vivent une nouvelle spirale de tensions depuis plusieurs semaines. L’Ukraine a fait état d’une menace d’invasion avec le stationnement de milliers de soldats russes près de sa frontière. Pour sa part, la Russie a assuré «ne menacer personne» et évoqué des «provocations» ukrainiennes.

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Tribune de militaires: le chef d'état-major invite les signataires à quitter l'armée
Tags:
militaires, Forces armées russes, Ukraine, Crimée, exercices militaires
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook