Défense
URL courte
Par
7827513
S'abonner

Un chasseur russe a intercepté deux avions de combat et un ravitailleur français au-dessus de la mer Noire, a fait savoir ce mardi la Défense de la Russie.

Un Su-30 a décollé ce mardi pour escorter trois avions militaires français, a fait savoir le service de presse de la Flotte russe de la mer Noire.

«L’équipage du chasseur russe a identifié les cibles aériennes comme étant deux avions tactiques Mirage-2000 et un avion ravitailleur S-135 de l’Armée de l'air française. Il les a escortés au-dessus de la mer Noire», précise la Défense.

Selon la Flotte de la mer Noire, les cibles aériennes en question ont été détectées au-dessus des eaux neutres en train de s’approcher des frontières nationales russes.

Le vol de l’avion russe a été effectué en stricte conformité avec les règles internationales gérant l’utilisation de l’espace aérien, ont souligné les militaires.

Des visites fréquentes

La veille, deux chasseurs Su-27 avaient escorté deux Mirage-2000 et un KC-135 français au-dessus de la mer Noire, sans violation de la frontière russe, selon la Défense.

Mi-février, des Su-27 avaient intercepté un trio composé de deux Mirage-2000 et d’un ravitailleur KC-135 français au-dessus de la mer Noire.

Les vols d'aéronefs de l’Otan dans l’espace aérien à proximité des frontières russes se sont multipliés depuis 2020. Ainsi, le commandant des troupes du District militaire Sud Alexandre Dvornikov notait fin mars que «l’intensité de l’activité de reconnaissance en mer Noire a augmenté de 45% en un an. Des avions espions de l’Alliance ont plus de 1.000 fois patrouillé des zones situées à proximité immédiate du territoire russe».

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
Su-30, avion, défense, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook