Défense
URL courte
Par
14945
S'abonner

La Flotte russe du Nord a engagé des manœuvres dans l’Arctique pour tester les capacités de ses submersibles en profondeur de plongée. La mer de Barents, où se déroule notamment l’exercice, a été ces derniers mois le théâtre de nombreuses interceptions d’appareils étrangers par l’aviation russe.

Des exercices militaires ont débuté dans les mers de Barents et de Norvège en vue de tester les sous-marins dans les eaux profondes, a annoncé ce 2 juillet la Flotte russe du Nord.

«Ils rassemblent les équipages de plusieurs sous-marins, notamment de quatrième génération», a indiqué le service de presse de la Flotte.

Les essais sont effectués à des profondeurs de plus de 500 mètres, ce qui constitue la limite de la plupart des submersibles modernes.

Ces exercices, planifiés, dureront plusieurs jours, a ajouté le service de presse.

Il s’agit du deuxième exercice russe de ce type cet été en mer de Barents, qui a accueilli début juin des manœuvres navales. Plus de 20 bâtiments de surface et sous-marins se sont entraînés à la protection des frontières arctiques avec le soutien de dix avions et hélicoptères.

Interceptions russes

La mer de Barents a été ces derniers mois le théâtre de nombreuses interceptions d’appareils étrangers. Ainsi, le 19 avril, plusieurs avions de patrouille maritime de l’Otan avaient été repérés puis escortés au-dessus de la zone. Le même jour, la Flotte du Nord a lancé de grandes manœuvres en Arctique, engageant des bâtiments de surface, des sous-marins et des systèmes de défense anti-aérienne.

Un autre avion militaire appartenant à un pays membre de l’Otan, la Norvège, a été escorté au-dessus de la mer de Barents le 26 mai. L’aéronef a finalement changé de cap.

Le lendemain, un Mig-31 de la Flotte russe du Nord a surveillé de près un autre appareil norvégien qui s’était approché de la frontière russe.

Le 4 juin, un chasseur russe a escorté un avion de patrouille de l’US Air Force, toujours au-dessus de la mer de Barents.

Lire aussi:

Darmanin proscrira les mains courantes pour lutter contre les violences conjugales: «Inutile mais, en plus, dangereux»
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Tags:
Russie, exercices, sous-marins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook