Défense
URL courte
Par
15761
S'abonner

Un chasseur russe a escorté jeudi au-dessus de la mer Baltique un appareil de patrouille maritime à long rayon d'action français qui s’approchait des frontières, quelques heures après la détection par les forces de l’Otan de deux bombardiers russes dans la même zone. Un vol d’entraînement qui a interrompu une conférence de presse en Lituanie.

Le contrôle de l’espace aérien russe a détecté une cible se rapprochant des frontières de la Fédération de Russie au-dessus des eaux neutres de la mer Baltique le 8 juillet, selon un communiqué du ministère de la Défense.

Afin de l’identifier et de prévenir toute violation des frontières du pays, un chasseur Su-27 de la flotte de la Baltique a décollé avant de rapporter qu’il s’agissait d’un Atlantique 2 de l’Armée de l’air française qui a été escorté, a fait savoir le ministère.

Le vol de l’avion russe a été effectué en stricte conformité avec les règles internationales de l’utilisation de l'espace aérien, souligne la Défense russe. Aucune violation de la frontière n’a eu lieu.

Deuxième incident en 24 heures

La veille, un autre incident aérien impliquant les forces de l’Otan et de la Russie a eu lieu dans la même zone. Deux avions de l’Otan ont décollé pour escorter deux appareils russes détectés dans le ciel au-dessus de la mer Baltique.

L’épisode a interrompu une conférence de presse du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez et du Président lituanien Gitanas Nauseda à Siauliai, en Lituanie, qui accueille une base de l’Otan. Une sirène a retenti et la piste d’atterrissage sur laquelle se tenaient les deux dirigeants a dû être évacuée.

Ce vol d’entraînement de routine de deux bombardiers russes Su-24 a été effectué «en stricte conformité avec les règles internationales d’utilisation de l’espace aérien», a souligné Moscou.

Lire aussi:

«État Mafia»: des manifestants anti-pass s’en prennent à un pharmacien à Montpellier - vidéos
Un policier ouvre le feu pour protéger ses collègues d’une voiture-bélier
L’intrusion de gens du voyage met ce club du foot français dans une «situation catastrophique» - photos
Tags:
OTAN, mer Baltique, Atlantique 2 (ATL 2)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook