Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA RUSSIE INTERVIENT POUR PLUS DE 60% DANS LE REVENU NATIONAL DE LA CEI

    Economie
    URL courte
    0 20
    MOSCOU, 4 janvier. /De notre correspondante Olga LIPITCH/. Avec une population représentant la moitié de celle de l'ensemble de la CEI, la Russie intervient aujourd'hui pour plus de 60% dans la somme des revenus nationaux des pays de la Communauté et en demeure toujours l'"élément décisif", a déclaré le directeur du Centre d'étude des problèmes économiques de la CEI le professeur Viatcheslav Vachanov.

    Trois facteurs objectifs incitent principalement la Russie à intensifier sa coopération économique avec les autres pays de la CEI, a-t-il dit.

    Premièrement, les producteurs russes ont besoin d'un marché capacitaire, pratiquement garanti et relativement peu exigeant pour écouler leurs produits non compétitifs à ce jour sur le marché mondial.

    Deuxièmement, les anciennes républiques soviétiques, tout particulièrement le Kazakhstan, l'Ukraine et l'Ouzbékistan, possèdent d'importantes ressources de matières premières rares, à savoir de métaux non ferreux, manganèse, titane, chrome, plomb, phosphore, uranium, baryum, bismuth, strontium, sans lesquels l'industrie moderne est impossible, a indiqué le professeur.

    Et enfin la coopération avec les autres pays de la Communauté est nécessaire pour le transport des produits russes destinés à des tiers pays. Selon Viatcheslav Vachanov, jusqu'à deux tiers du trafic maritime national se font maintenant par des ports non russes.

    D'autre part, l'appartenance à la CEI a permis à la Russie de stabiliser la situation politique sur l'ensemble du territoire de l'ex-URSS, d'assurer une protection relative des intérêts des populations russophones et de conserver 60 à 65% des liens industriels et coopératifs, ainsi que des emplois pour 26 à 30 millions de Russie, a souligné l'économiste.

    Grâce aux rapports étroits avec les autres pays de la CEI, la Russie a sauvegardé une partie considérable du potentiel de production de son complexe militaro-industriel, de l'avis de Viatcheslav Vachanov.

    Lire aussi:

    Les terroristes internationaux optent pour un «djihad autonome»
    Turquie, Balkans, Suisse: pays de transit des djihadistes de retour des zones de combat
    Armes russes vendues dans 59 pays, Poutine fait un bilan positif de l’industrie militaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik