Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA RUSSIE EST UN DES PRINCIPAUX PARTENAIRES COMMERCIAUX DE LA KIRGHIZIE

    Economie
    URL courte
    0 0 01
    BICHKEK/MOSCOU, 8 janvier /RIA-Novosti/. Bien qu'en hausse de 13,8%, le chiffre d'affaires du commerce extérieur de la Kirghizie accuse en 2002 un déficit de 90 millions de dollars et le gouvernement en est préoccupé, a annoncé le premier ministre kirghiz Nikolaï Tanaïev.

    Le programme de promotion des exportations pour les trois années à venir que le cabinet des ministres vient d'approuver est appelé à remédier à la situation, a-t-il indiqué.

    Au nombre des tendances positives constatées dans le développement économique du pays, le premier ministre a cité la coopération kirghizo-russe dans le domaine de l'industrie de défense, notamment dans la production de transformateurs.

    Le chef du gouvernement a annoncé d'autre part qu'une entreprise kirghizo-russe mixte, en voie de création à Sary-Djaz, était appelée à porter à 800 000 tonnes la production de minerais d'étain.

    Suite à la montée des cours de l'antimoine, les travaux visant à développer la base des ressources pour l'Usine d'antimoine à Kadamdjaï seront poursuivis, a rappelé Nikolaï Tanaïev. Le gouvernement kirghiz a décrété des mesures destinées à garantir les livraisons de concentrés d'antimoine en provenance de Russie et du Tadjikistan.

    Pour ce qui est du développement économique de la Kirghizie à brève échéance, le premier ministre kirghiz a rappelé la promesse des pays donateurs d'apporter à Bichkek une aide de 700 millions de dollars qui iront aux branches les plus importantes (secteur minier, agro-alimentaire, technologies informatiques et tourisme).

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik