Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA RUSSIE EST UN DES PRINCIPAUX PARTENAIRES COMMERCIAUX DE LA KIRGHIZIE

    Economie
    URL courte
    0 01
    BICHKEK/MOSCOU, 8 janvier /RIA-Novosti/. Bien qu'en hausse de 13,8%, le chiffre d'affaires du commerce extérieur de la Kirghizie accuse en 2002 un déficit de 90 millions de dollars et le gouvernement en est préoccupé, a annoncé le premier ministre kirghiz Nikolaï Tanaïev.

    Le programme de promotion des exportations pour les trois années à venir que le cabinet des ministres vient d'approuver est appelé à remédier à la situation, a-t-il indiqué.

    Au nombre des tendances positives constatées dans le développement économique du pays, le premier ministre a cité la coopération kirghizo-russe dans le domaine de l'industrie de défense, notamment dans la production de transformateurs.

    Le chef du gouvernement a annoncé d'autre part qu'une entreprise kirghizo-russe mixte, en voie de création à Sary-Djaz, était appelée à porter à 800 000 tonnes la production de minerais d'étain.

    Suite à la montée des cours de l'antimoine, les travaux visant à développer la base des ressources pour l'Usine d'antimoine à Kadamdjaï seront poursuivis, a rappelé Nikolaï Tanaïev. Le gouvernement kirghiz a décrété des mesures destinées à garantir les livraisons de concentrés d'antimoine en provenance de Russie et du Tadjikistan.

    Pour ce qui est du développement économique de la Kirghizie à brève échéance, le premier ministre kirghiz a rappelé la promesse des pays donateurs d'apporter à Bichkek une aide de 700 millions de dollars qui iront aux branches les plus importantes (secteur minier, agro-alimentaire, technologies informatiques et tourisme).

    Lire aussi:

    On vous présente le Jimi Hendrix de la musique traditionnelle kirghize
    Quelle qualité du Président kirghize Vladimir Poutine apprécie le plus?
    Un contingent eurasien en Syrie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik