Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA BIELORUSSIE N'A RIEN A VOIR DANS L'AFFAIRE DU MATERIEL MILITAIRE DESTINE A L'IRAK

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    BEYROUTH, 16 janvier. /De notre correspondant Konstantin MAXIMOV/. La Biélorussie n'a rien à voir dans l'affaire du matériel militaire destiné à l'Irak et confisqué récemment dans l'aéroport international de Beyrouth, ont conclu au terme d'une enquête les autorités judiciaires libanaises.

    Ainsi que l'a expliqué le procureur général du Liban, Adnane Addoum, l'équipement radio et les casques écouteurs pour blindés étaient arrivés à l'aéroport de Beyrouth dimanche soir de Croatie et non pas de Biélorussie, comme cela avait été annoncé.

    L'Agence d'information libanaise, citant le ministère libanais des Affaires étrangères, a fait savoir ce jeudi que le Liban avait demandé à Interpol d'ouvrir une enquête pour élucider l'origine des bagages.

    Les deux Libanais arrêtés en rapport avec cet incident, Walid Zaatari et Halil Assad, ont été libérés sous caution.

    Lire aussi:

    Cherche-t-on à soulever les Libanais contre les réfugiés syriens?
    Beyrouth compte renforcer ses liens économiques avec Moscou
    Israël s'attribue des régions gazières revendiquées par le Liban
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik